NVidia se lance dans une guerre de brevets contre Qualcomm et Samsung

Business

Par Anh Phan le

NVidia n’est pas content, mais pas content du tout. Le constructeur californien en veut à Samsung et Qualcomm. Ces derniers auraient en effet violé plusieurs de ses brevets.

Dans un communiqué, NVidia assure que Samsung et Qualcomm ont violé sept de ses brevets sur des technologies concernant les performances graphiques sur leurs processeurs. NVidia réclame donc des dommages et intérêts ainsi que la suspension des ventes de terminaux Samsung équipés de la technologie Adreno.

C’est devant un tribunal du Delaware que l’affaire devra se régler, la plainte concerne pour l’instant le sol américain. Qualcomm n’a pour le moment pas fait de commentaires alors que Samsung a indiqué qu’il se défendrait par tous les moyens nécessaires. Du déjà vu ?

nvidia_president_speech_reuters