La France est de retour dans le top 10 des pays spammeurs

Sur le web

Par JDG Media le

Selon la dernière étude de Kaspersky Lab, la part du spam dans le trafic e-mail global a augmenté de 2,2 pp en juillet, atteignant 67 %. Les États-Unis arrivent une fois encore en tête des pays d’origine des courriels non sollicités, étant la source de 15,3 % de l’ensemble du spam mondial. La Russie conserve sa deuxième place acquise depuis longtemps dans ce classement (5,6 %) et la Chine demeure au troisième rang (5,3 %). La France est entrée dans le top 10 et représente 2.63% de l’envoi total de spams (reléguant l’Inde à la 11ème position).

Durant cette période, il y a eu une augmentation importante de la part du phishing bancaire dans le volume de spams envoyés. Une progression de 7,9 points de pourcentage (pp) du nombre d’e-mails indésirables exploitant la réputation de banques, de services de paiement, de sites de commerce en ligne et d’autres entreprises similaires, a été constatée, pour atteindre près de 42 % de l’ensemble du phishing. Parmi les divers systèmes de paiement, les cybercriminels se sont principalement intéressés à PayPal.

image001