Réveil olfactif : un Français parmi les finalistes du concours Google Science Fair 2014 (MAJ)

Gadget

Par JDG Media le

Update : les votes sont ouverts ! Afin de pouvoir supporter Guillaume Rolland et son SensorWake, rendez-vous ICI.

Cette année, c’est la quatrième édition du concours international Google Science Fair et pour la première fois un Français s’est glissé parmi les finalistes !

visu_sans_logo

Guillaume Rolland, originaire de Nantes, fait en effet partie des 15 finalistes internationaux avec son projet de réveil olfactif. Celui-ci permet aux personnes souffrant de déficiences sensorielles de se réveiller autrement. Contacté par nos soins, le jeune homme nous a livré quelques informations sur ce projet :

L’idée du réveil olfactif, son intérêt.

Mon papa travaille en tant que directeur de maison de retraite et me fait part régulièrement de ses activités et des problèmes rencontrés avec les personnes âgées. L’un de ces problèmes, et non des moindres, était le réveil des personnes âgées. Leurs déficiences sensorielles, et particulièrement auditives ne leur permettaient pas de se réveiller en autonomie le matin. Cela devenait donc une réelle dépendance pour eux.
Parallèlement j’étais tout particulièrement frustré le matin par l’alarme sonore de mon réveil.

Il s’agissait donc pour moi de trouver un nouveau mode de réveil, efficace, rapide, agréable et adapté aux personnes âgées. L’utilisation de notre sens olfactif comme moyen de réveil m’est donc venue à l’idée. Notre nez est en effet un organe incroyablement sensible et composé de millions de récepteurs sensibles. Une odeur assez concentrée permet donc comme le fait un son assez fort de réveiller quelqu’un !

Light

Le fonctionnement du réveil.

Le fonctionnement du réveil olfactif est analogue à celui d’une machine Nespresso. On insère une dosette parfumée dans le réveil. L’utilisateur choisit donc le parfum de sa dosette, parfum avec lequel il sera réveillé (chocolat, menthe, café, pain grillé, fraise tagada …)

Le matin, un dispositif (breveté) de diffusion d’odeur se met en route. Un ventilateur crée un flux d’air dans le corps du réveil. Ce flux passe par la dosette et devient donc parfumé, puis est guidé et compressée via un servomoteur et un clapet vers l’utilisateur.

L’utilisateur est réveillé par le flux parfumé dans un intervalle entre 30 secondes et 1 minute.

Suite des événements ?

Pour la suite des évènements, je suis en train d’effectuer de nombreux « Hangouts » avec des cadres de chez Google. Ce sont des vidéoconférences filmées puis retransmises sur le net. J’y présente mon projet de réveil olfactif, mes travaux et protocoles expérimentaux, mes améliorations, etc. Ces vidéos permettront aux internautes de voter pour leur projet favori dès le 1er le plus de votes gagnera le Prix Voter’s Choice Award.

Pistes pour commercialiser l’invention ?

J’en suis au stade du prototype. Le must serait de trouver un partenaire industriel pour lancer une production et développer le réveil olfactif. J’ai donc deux grandes occasions et opportunité pour aller plus loin : d’une part le Concours Lépine Européen début septembre, d’autre part en tant que finaliste international du Google Science Fair, je pourrai en effet rencontrer de nombreuses personnes au sein du siège de Google en Californie, mais je pourrai aussi et surtout remporter différents prix (Prix Voter’s Choice Award, Grand Prix …) qui me procureront une grande aide financière afin d’envisager une future commercialisation.

Image d'Étienne Labaou
Image d’Étienne Labaou

Guillaume est donc convié fin Septembre à la Silicon Valley au siège de Google avec les 14 autres « Global Finalists » pour présenter son projet, mais dés le 1er septembre vous pourrez voter pour lui afin de l’aider à remporter le concours !