Fuji X100T : le boîtier du reporter acte 3

Photo

Par Anh Phan le

Photokina oblige, les annonces photo pleuvent. Fujifilm en a profité pour dévoiler le remplaçant de l’excellent Fuji x100S, j’ai nomme le Fuji X100T.

X100T_silver_front_04_4280857987

 

Pour les amateurs de photo, le Fuji X100s symbolise l’appareil du reporter. Focale équivalente à un 35mm, ouverture f/2.0, excellente qualité d’image et look rétro inspiré des Leica, il avait presque tout pour plaire. La marque a donc travaillé sur ce « presque » et nous délivre un X100T dont les nouveautés vont au-delà d’une simple lettre.

Côté image, tout est pareil. Même capteur X-Trans II (matrice modifiée et absence de filtre passe-bas) 16 mégapixels CMOS, processeur EXR II, et optique identique (la Fujinon 23mm f/2.0).

Mais alors, qu’est-ce qui change ?

Tout ça :

  • La bague d’ouverture incrémentée par 1/3 IL
  • Le nouveau mode classique chrome déjà présenté sur le Fuji X30
  • Un sélecteur multidirectionnel (pour choisir le point de focus directement, enfin !)
  • La couverture de l’image passée de 90 à 92%
  • La correction du parallaxe en temps réel
  • Un obturateur électronique vient s’ajouter à l’obturateur mécanique. Si ce dernier est limité à 1/4000s, l’obturateur électronique monte à 1/32000s sur le X100T !
  • On peut utiliser le viseur en mode vidéo (oui, comme dans les années 90)
  • On peut appliquer les modes films au mode vidéo
  • Les deux système d’autofocus (l’un à détection de phases, l’autre à détection de contraste) sont également actifs pendant la vidéo (l’appareil basculant automatiquement de l’un à l’autre)
  • La possibilité de transférer ses photos ou de déclencher à distance depuis son smartphone ou sa tablette via Wifi
  • L’écran arrière passe à 3 pouces pour 1,04 millions de points (contre 2,8 pouces et 460k points pour le X100s)

X100T_black_back_04_cb4e441914

 

On revient rapidement sur ce viseur. Totalement revu, il ajuste la luminosité à celle de l’extérieur, et possède un meilleur taux de rafraichissement.

La visée optique bénéficie d’une correction du parallaxe, on retrouve le stigmomètre virtuel nommé Digital Split (la mise au point se fait en alignant deux images) et le focus peaking. Fait nouveau et inédit : le viseur optique permet de faire la mise au point (sur ce genre de système, c’est inédit) en affichant dans un coin une image grossie du point de focus.

x100t_3_amended

 

On termine avec les boutons, redessinés, qui offrent un plus grand confort et le mode chrome qui offre un rendu film à tomber.

Si le Fuji X100T vous intéresse, il faudra faire preuve d’un peu de patience, puisqu’il arrivera sur le marché en décembre 2014, à un prix de 1199€ TTC. Il sera disponible en noir ou en argenté.

Source: Source