Battlefield 4 : « Le dernier lancement a détruit la confiance des joueurs »

Par Henri le

Comme vous le savez déjà, le lancement du dernier épisode de Battlefield 4 fut chaotique. Et les producteurs du jeu en tirent les conséquences.

battlefield_4_dragons_teeth

Alors qu’Electronic Arts vient d’annoncer la sortie de l’édition premium de Battlefield 4 (incluant tous les DLC) pour le 23 octobre, David Sirland, le producteur du titre, est revenu sur le lancement désastreux du jeu il y a un an de cela.

Je dois vraiment admettre que les premiers mois de lancement de Battlefield 4 nous ont fait perdre la confiance des joueurs. Ils y en a encore beaucoup qui pense qu’on ne peut pas livrer un jeu stable dès sa sortie. […] Il faut FAIRE les choses pour regagner cette confiance. Pas seulement les dire. Il faut démontrer notre point par l’action.

Andrew Wilson / Crédits : DR
Andrew Wilson / Crédits : DR

Concernant les prochains jeux de la franchise, Sirland est confiant. Selon lui, la modification des méthodes de travail devrait permettre d’éviter ses défauts gênants.

Je suis sûr que l’on ne revivra pas un mauvais lancement, car nous avons changé notre manière de travailler.

DICE aimerait notamment que les joueurs puissent accéder plus tôt aux phases de bêta afin d’avoir un maximum de retours constructifs. C’est pourtant ce qu’avait mainte fois déclaré Andrew Wilson, le PDG d’Electronic arts, lorsqu’il a pris ses fonctions l’année dernière.

Un jeu Battlefield est un projet gigantesque. Si on a rapidement des retours, on peut effectuer de nombreux changements selon les desideratas des joueurs, ce qui, je pense, est une bien meilleure idée. Car je pense que notre communauté est plus intelligente que nous le croyons.

Battlefield_Community_Test_Environment_Banner

On comprend donc pourquoi la bêta de Battlefield Hardline, le prochain épisode de la franchise, a si rapidement vu le jour. Une nouvelle devrait d’ailleurs être disponible dans les mois à venir. Le jeu était d’ailleurs prévu pour octobre 2014 et a été retardé jusqu’en février 2015.

Pourtant, de nombreux gamers ont indiqué que la bêta de Battlefield 4 était stable, à l’inverse du jeu définitif. Ce retour de bâton fut particulièrement dur à avaler pour DICE et EA.

On pensait que ce serait un super lancement. Bien sûr, on savait qu’il y aurait quelques problèmes. Il y en a toujours. Mais on ne pensait pas que ce serait à ce niveau-là.

Inutile de dire qu’ils ont désormais du pain sur la planche.

stopwatch 2 min.