Assassin’s Creed Unity : Jean-Luc Melenchon estime que c’est « une propagande contre le peuple »

Par Henri le

Les hommes politiques donnent assez peu leur sentiment sur les sorties vidéoludiques, mais Jean-Luc Melenchon s’est récemment insurgé contre Assassin’s Creed Unity. ...

Les hommes politiques donnent assez peu leur sentiment sur les sorties vidéoludiques, mais Jean-Luc Melenchon s’est récemment insurgé contre Assassin’s Creed Unity.

Jean-Luc Melenchon / Crédits : DR
Jean-Luc Melenchon / Crédits : DR

Connu pour sa verve et ses talents d’orateur, Jean-Luc Melenchon, leader du Parti de Gauche, s’est exprimé par deux fois sur Assassin’s Creed Unity, dernier titre en date d’Ubisoft. Hier, il expliquait au Figaro que le jeu tentait de représenter la révolution comme une page honteuse de notre histoire.

Le dénigrement de la grande Révolution est une sale besogne pour instiller davantage de dégoût de soi et de déclinisme aux Français […] Si l’on continue comme ça, il ne restera plus aucune identité commune possible aux Français à part la religion et la couleur de peau.

Interrogé à nouveau sur France Inter ce matin, monsieur Melenchon a même utilisé le terme de « propagande » pour désigner le titre d’Ubisoft.

C’est de la propagande contre le peuple. Le peuple, c’est des barbares, des sauvages sanguinaires. Et celui qui est notre libérateur à un moment de la Révolution, Robespierre, est présenté comme un monstre. On dénigre pour dénigrer ce qui nous rassemble, nous les Français. C’est une relecture de l’histoire en faveur des perdants et pour discréditer la République une et indivisible.

Une sortie assez rare pour qu’on en parle, et que vous pouvez voir sur la vidéo ci-dessous à partir de 7 min 15.


Mélenchon s'énerve contre Assassin's Creed par FranceInfo

Des propos opportunistes ou légitimes ?

stopwatch 4 min.