A l’ombre d’une falaise, le robot Philae est en détresse !

Science

Par Gregori Pujol le

Largué par Rosetta mercredi, le robot Philae n’est pas au mieux de sa forme. En effet, il se retrouve dans un endroit où ses panneaux solaires ne peuvent pleinement recharger ses batteries !

Philae est bien sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, mais après sept heures de chute libre, la sonde de 100 kg a en fait rebondi par deux fois avant de se stabiliser. Ce qui l’a très largement éloigné de son point d’atterrissage, dans un endroit où l’éclairement est mauvais… Bref. Philae est à l’ombre d’un « rocher » ou d’une « falaise ». En outre, le robot a un pied en l’air et l’une de ses faces couvertes de panneaux solaires est tournée vers le sol. L’engin ne recevrait donc qu’une heure à une heure trente d’ensoleillement par jour.

Les chercheurs sont en train de modifier leur stratégie pour tenter de faire bouger le robot afin de lui apporter plus de lumière, ou alors il devra passer en phase d’hibernation jusqu’à ce que Tchouri soit plus près du Soleil, dans plusieurs mois.

panophilae

Source: Source