Memex : un moteur de recherche qui va loin

Sur le web

Par Membre rédacteur le

Memex, présenté en février 2014, est au centre de l’actualité technologique. Il est capable d’explorer l’intégralité du web, y compris ses faces sombres. D’après un ingénieur d’une agence du département de la Défense des États-Unis, la Darpa, les principaux moteurs de recherche comme Google ou Yahoo! ne seraient capables d’explorer que 5 % du contenu publié sur Internet. Utilisé par l’armée et la Défense américaine, il a déjà permis de démanteler un réseau de prostitution.

Memex utilisé Internet pour lutter contre différents trafics et pratiques illégales, formant les “Deep” et “Dark” Web. Le premier comporterait plus de 60 millions de pages et le second 35 000. Tor, un réseau informatique superposé mondial et décentralisé, a du souci à se faire. Ce moteur de recherche est non seulement précieux pour parcourir ces profondeurs du web, mais il établit aussi des liens entre les résultats trouvés. Il représente ces liens sous forme de frises, de graphiques, etc.

Il convient de rester prudent, même après les annonces du Darpa, à propos de ces logiciels qui peuvent tout à fait collecter des données personnelles. On se rappelle, par exemple, du scandale de l’affaire Snowden et du programme de surveillance ”Prism”.

oodarpa1920

Article rédigé par Hadrien D.

Source: Source