Des drones pour surveiller les bacheliers chinois

Gadget

Par henel le

a069a0628e34d714bfc4688a25dd56cd-e1402408224243

Le « gaokao », l’équivalent du BAC français en chine (enfin, toute proportion gardée) a commencé depuis hier. L’examen a réunit cette année près de 9,42 millions de candidats (pour 7 millions de places à l’université). Sauf que, à première vue, l’examen à l’air d’être ultra warrior. Tellement que certains essayent tant bien que mal de dégainer une petit antisèche de temps à autres…

Pour encadrer tout ce beau monde, une dizaine de milliers de policiers sont déployés. Et comme ce n’est pas suffisant, le ministère chinois de l’Éducation a déclaré qu’il allait se focaliser sur les moyens de communications sans fil, selon l’AFP.

Dans la ville de Luoyang, dans deux zones où se déroulèrent l’examen, ont été mis en place des drones pour surveiller les élèves. Le but ? Intercepter des échanges entre élèves ou encore pour attraper ceux qui trichent.

Le système anti fraude par excellence pour la Chine? En tout cas, ça doit être très stressant d’entendre les hélices juste au-dessus de sa tête.

Source: Source