Spider-Man n’est pas gay et il ne fume pas

Cinéma

Par Olivier le

Le vol des documents confidentiels de Sony Pictures ne cesse de faire fuite des informations confidentielles. On sait désormais ce que Spider-Man ne pourra pas être au cinéma.

L’accord d’utilisation du personnage de Spider-Man entre Sony et Marvel implique des règles simples mais fermes que la major se doit d’appliquer dans ses films mettant en scène le tisseur. Ainsi, Spider (mais pas nécessairement son alter-ego Peter Parker) se doit d’être un homme, il ne doit pas torturer, il ne doit pas tuer sauf en cas de self-défense, il ne doit pas jurer (pas au-delà du PG-13 en tout cas), il ne fume pas ni revend de la drogue, il n’abuse pas de l’alcool, il ne peut faire l’amour avant l’âge de 16 ans et il ne doit pas faire l’amour avec quelqu’un de moins de 16 ans, enfin… il ne peut pas être homosexuel. À moins que Marvel n’en décide autrement dans les comics.

Pas de clope, pas d’alcool, pas de bagatelle… Une vraie vie de moine, en somme. Quant à Peter Parker, il doit être de type caucasien (c’est à dire blanc de peau), hétérosexuel (jusqu’à preuve du contraire dans les comics), et il a été élevé par tante May et oncle Ben. Sans oublier qu’il a été piqué par une araignée au collège ou au lycée, pas avant, pas après.

Toutes ces règles n’empêcheront pas Marvel et/ou Sony de dépeindre un Spidey comme Miles Morales, mais visiblement ce ne sera pas encore le cas dans le prochain reboot.

Source: Source