Le Bon Coin utilisé pour tendre des guet-apens

Sur le web

Par Pierre le

Le célèbre site Le Bon Coin est au cœur d’un fait divers, cette semaine. En effet, il a été utilisé pour tendre des guet-apens afin de voler des acheteurs potentiels. Une dizaine de personnes ont été arrêté à Montereau-Fault-Yonne. Elles sont suspectées d’avoir agressé des personnes en utilisant le site, ce à quatre reprises.

Screenshot

La méthode est simple : une fausse annonce, un acheteur qui se présente et un rendez-vous qui débouche sur une agression. La première agression remonte au 14 mars dernier. Un acheteur venu pour une moto s’est fait agresser à la bombe lacrymogène avant de se faire dépouiller de 300 € et de son smartphone. Rebelotte le 29 avril, où deux acheteurs, venus aussi pour une moto, se sont fait voler 2800 €. Le 30 mai, l’acheteur ne s’est pas laissé avoir. Sentant venir le piège, il a prévenu la police et un suspect de 20 ans a été placé en garde à vue. Enfin, le 4 juin, un homme s’est fait tabasser à coups de batte de Baseball, n’ayant pas d’argent sur lui.

Douze jeunes, dont neuf d’entre eux sont des mineurs, ont finalement été appréhendés. Les agresseurs présumés ont été retrouvés grâce à leurs IP et leurs portables.

La bande était quasi organisée, c’est Orange mécanique à la mode de Surville. C’est une une horde de sauvages qui exerçait des violences en réunion pour dépouiller les victimes du liquide, des téléphones,

Explique le procureur de Melun. Une affaire très grave pour laquelle trois juges pour enfants ont été mobilisés, des mineurs faisant partie des suspects.