[gamescom] Résumé de la conférence Microsoft : Quantum Break, Rise of the Tomb Raider, rétrocompatibilité

Par Fabio le

Trailers, présentations, révélations, on vous a résumé ici tout ce qu’il fallait savoir sur la conférence Microsoft de cette gamescom 2015 !

MSGC

Comme on s’y attendait, c’est Phil Spencer qui a débarqué sur scène le premier pour présenter les ambitions du constructeur américain sur le jeu vidéo – qui sont comme d’habitude, de conquérir le monde.

Après un petit laïus, la conférence a véritablement décollé avec une nouvelle bande-annonce pour Quantum Break. Fusillades, coups de genoux et compétences « temporelles » pour faire des trucs fous (arrêter les balles, se déplacer à toute vitesse) étaient au programme de ce nouvel aperçu très maxpaynesque.

Sortie le 5 avril 2016.

Autre titre annoncé et attendu : Crackdown 3, bac à sable explosif – avec des environnements entièrement destructibles – dans un univers futuriste où il ne fait pas bon vivre, de ce qu’on en a vu. Là aussi, sortie en 2016.

Troisième titre à avoir sauté l’E3 pour mieux se montrer à la gamescom : Scalebound. Scalebound, c’est du beat them all avec des dragons et d’autres trucs très gros qui existent pas dans la vraie vie. Le titre de Platinum Games sera jouable à 4 en co-op, pour une sortie espérée fin 2016.

Un mot sur la rétrocompatibilité ensuite, qui a été datée à novembre et qui comptera à son arrivée une centaine de jeux Xbox 360 compatibles Xbox One. Il a également été précisé que les jeux Xbox 360 du programme Games With Gold seront rétrocompatibles sur Xbox One.

Petit saut de pas et hop, une parenthèse dédiée aux jeux « indés » : quelques concept art maigrichons sur Bloodstained : Ritual of the Night, gros succès de Kickstarter, les arrivées de Cities : Skylines et Train Simulator en 2015, et une bande-annonce bien malsaine pour We Happy Few (sortie en 2016, oeuvre du studio qui a développé Contrast). Conclusion sur ce thème avec une exclusivité Xbox signée Mojang et Oxeye au doux nom de Cobalt.

Et on repart sur du gros jeu avec du Dark Souls III. Le petit de From Software débarquera en 2016.

Celui-là, on se demandait ce qu’il devenait, et on a eu une petite partie de réponse avec sa présence dans la conférence. Il est toujours bien vivant et il espère se montrer en 2016. Les joueurs de Xbox One pourront profiter en premier d’une bêta multi dès cet hiver.

Des bundles annoncés également, avec FIFA 16, mais aussi avec Halo 5, forcément (le 20 octobre, pour ce dernier). MS a par ailleurs bien insisté sur ses ambitions concernant Halo 5: Guardians, en présentant du multi et en annonçant un championnant doté à hauteur d’un million de dollars, excusez du peu.

Poursuivons avec un peu de Just Cause 3 (en vidéo ci-dessous) et du Forza 6, daté au 15 septembre prochain.

MS a presque conclu avec du gameplay pour l’attendu très attendu Rise of the Tomb Raider, dont la sortie est calée au 13 novembre 2015.

Et le constructeur américain a vraiment conclu avec une petite surprise (qui personnellement me hype bien, d’ailleurs), le développement d’Halo Wars 2, la suite du jeu de stratégie dans l’univers d’Halo. Développée à l’époque par Ensemble Studios (Age of Empires) cette suite sera à mettre au crédit du travail coinjoint de The Creative Assembly (la série Total War) et 343 industries. Ce sera sur Xbox One et sur Windows 10, à l’automne 2016.

Malgré la quantité d’annonces qui ont été faites pendant ces 90 minutes de conférence, et les nombreux trailers (de gameplay, notamment), on est quand même ressorti un poil déçu ; comme si on avait encore en tête la dernière conférence de Sony, qui a un peu tué le game lors de l’E3 2015.

stopwatch 3 min.