Impression 3D : une prothèse de main à prix réduit

Robots

Par Auré le

Un certain Joel Gibbard, diplômé de l’université de Plymouth, a récemment dévoilé une prothèse de main imprimée en 3D dont les délais ainsi que les coûts de production défieraient toute concurrence.

Imprimable en une quarantaine d’heures seulement, pour un peu moins de 1 370 € contre entre 41 000 et 82 000 € pour les prothèses actuellement sur le marché, la prothèse de main imaginée par Joel Gibbard constituée de nylon et de plastique caoutchouteux serait dotée de capteurs de tension musculaire fixés au bras du patient lui permettant d’effectuer les mouvements désirés.

Capable d’être produite et adapter à la morphologie des patients en moins d’une semaine, celle-ci aurait valu à son créateur un prix James Dyson accompagné d’un chèque de 2000 £ ainsi qu’une sélection pour le concours international.

Sir James Dyson aurait d’ailleurs déclaré : “en utilisant des techniques de prototypage rapides, Joel vient de lancer un changement radical dans le développement de prothèses robotiques.”

Avec un faible coût de production et des délais écrasant la concurrence, les prothèses de Joel pourrait être une solution intéressante notamment pour les enfants amputés dont la croissance les oblige à changer régulièrement de prothèse.

Source: Source