Le nouveau président de Nintendo avait pressenti l’échec commercial de la Wii U

Par Corentin le

Kimishima Nintendo Wii U

Le président de Nintendo fraîchement nommé, Tatsumi Kimishima, a un profil bien différent de son feu-prédécesseur, Satoru Iwata. Contrairement à lui, il n’a jamais été impliqué dans le développement d’un jeu et est réputé pour être un joueur peu habile. En effet, cet ancien banquier, bien que présent chez Nintendo depuis le début des années 2000, possède un profil bien plus financier et managérial.

Cependant, il semblerait que concernant la Wii U, c’est bien lui qui avait vu juste. En effet, comme le rapporte le quotidien économique japonnais Nikkei, Kimishima possède un franc-parler apprécié par ses employés et avait notamment prédit l’échec commercial de la Wii U avant sa sortie en expliquant que cette dernière possédait une trop grande proximité avec la Wii.

Le quotidien rapporte également que Kimishima n’était pas le premier choix de Nintendo. La direction cherchait en effet quelqu’un de moins âgé et de plus dynamique afin de garder un lien avec la jeunesse. Toutefois, l’urgence de la fin d’année a poussé la direction à trouver une personne rapidement afin de gérer toutes les sorties liées à cette période clef qui représente la moitié des bénéfices de la société.

Kimishima représente ainsi un président de transition. Élu pour une période d’un an, il a délégué de nombreuses prérogatives à Shinya Takahashi, qui vient de prendre la tête de la division Entertainment Planning & Development (EPD) nouvellement créée, issue de la fusion de Nintendo EAD (le studio principal de Nintendo, jusque-là supervisé par Miyamoto) et Nintendo SPD (le studio de Nintendo plus axé sur la recherche et sur les concepts expérimentaux). Takahashi, 51 ans, est d’ailleurs un des candidats potentiels pour prendre la relève en tant que président de Nintendo sur le plus long terme. Tatsumi Kimishima a cependant annoncé qu’il n’était pas contre le fait que le nouveau président vienne de l’extérieur de l’entreprise, ce qui serait, pour Nintendo, une décision inédite.

Enfin, quant à l’aspect extrêmement austère de Kimishima, ses employés racontent que le nouveau président de Nintendo est doux et très amical. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences !

Kimishima toast