Un million de niveaux créés sur Super Mario Maker, dont certainement 900 000 de mal fichus

Par Corentin le

Super Mario Maker 1 million

Super Mario Maker aura permis à de nombreux joueurs de s’exprimer à travers la création de niveaux de Super Mario. Et la sauce semble prendre, car Nintendo vient d’annoncer que ce ne sont pas moins d’un million de niveaux qui ont été créés en moins d’une semaine.

Pour avoir essayé de jouer à un échantillon de ce que peut proposer la communauté depuis quelques jours, il faut bien l’admettre, la majorité des niveaux oscillent entre le pas bon et le vraiment pas bon. Les arcanes du level design ne sont pas à la portée de tous et ça se ressent dans les stages produits.

C’était une crainte que j’avais exprimée dans mon test du jeu, mais elle semble se confirmer. Récemment, le Washington Post a considéré dans un article que Super Mario Maker n’était qu’une « machine pour faire circuler d’horribles niveaux de Mario ». Si on ne peut être que d’accord sur le constat, hors de question de remettre l’outil en lui-même, qui se révèle être ergonomique, intuitif et immédiat. On ne peut pas blâmer un outil pour ce qu’en font les utilisateurs.

On peut cependant regretter qu’il n’y ait pas une éditorialisation de la part de Nintendo sur le choix des niveaux mis en avant dans le jeu. Car pour le moment, les créations les plus visibles restent bel et bien les auto-Mario (ces niveaux où ne pas toucher la manette permet au joueur de passer tous les obstacles), qui sont amusants, certes, mais aucunement intelligents d’un point de vue du level design.

Après, ce manque est peut-être pallié par les réseaux sociaux. En ce qui me concerne, j’ai abandonné l’idée de figurer dans les classements internes au jeu. Je me contenterai de semer les codes de mes niveaux sur les différents canaux de diffusion.