Prise en main : Apple iPhone 6s

Smartphone

Par Anh Phan le

Aujourd’hui, c’est un peu la journée de l’iPhone puisqu’Apple a rendu disponible son nouvel iPhone, le 6s et sa version XL, le 6s Plus. Cette année, plus qu’une évolution, le nouvel iPhone 6s apporte quelques nouveautés plutôt intéressante. On notera le nouvel écran avec la technologie 3D Touch, un nouveau processeur A9 ainsi qu’un nouvel APN de 12 Mégapixels.

Pour rappel sur les caractéristiques techniques, je vous redirige vers cette comparaison que Greg vous avait préparé hier, c’est par ICI.

apple-iphone-6s-live-01

Quand vous découvrez l’iPhone 6s pour la première fois, rien ne vous permettra de différencier un iPhone 6 d’un iPhone 6s. Très honnêtement, même le surplus de poids ne vous permet pas vraiment pas le différencier de son prédécesseur. Idem du côté de l’épaisseur, même si elle est légèrement supérieure, on ne le sent pas en main et tous les étuis qu’on a à la rédaction à destination de l’iPhone 6 fonctionne sur l’iPhone 6s. La finition est toujours excellente et on regrette un peu qu’Apple n’ai pas revu ses tranches pour permettre une meilleure préhension de l’appareil parce que ça glisse toujours autant.

apple-iphone-6s-live-03

apple-iphone-6s-live-02

Pour ce qui est de l’écran, au niveau de la qualité d’affichage, on ne note pas de changement, celui de l’iPhone 6 était déjà excellent et on retrouve cette qualité sur le nouvel iPhone 6s. Alors oui, à l’heure où certains concurrents nous proposent du QuadHD voire même de la 4K, je vous rappelle que celui de l’iPhone 6s ne propose “seulement” qu’une définition 720p (1080p pour l’iPhone 6s Plus). Très honnêtement, on ne voit pas de différence réelle à l’oeil nu et on ne va pas revenir sur le débat. Par contre, ces nouveaux iPhone 6s apportent la technologie 3D Touch issue de Force Touch qu’on connaissait déjà sur les Apple Watch et autres MacBook. En gros, votre appareil permet de bien distinguer la pression exercée sur l’écran (trackpad sur les Macbook). Si, au premier abord, on ne voit pas forcément l’intérêt, c’est à l’usage qu’on voit qu’Apple a plutôt bien travaillé sur son intégration. En exerçant une pression différente sur une icône ou autres, on découvre différentes actions possibles. Certains vont me dire que ce n’est autre qu’un menu contextuel et ce n’est pas faux mais au lieu d’avoir seulement deux niveaux, on peut imaginer une multitude de niveaux supplémentaires (en vrai, 3 ou 4) et ça change pas mal. A voir comment les développeurs vont l’intégrer mais ça peut être un vrai plus.

IMG_2662

Pour les performances, je n’avais pas de soucis particulier avec le processeur A8 donc je ne doute pas de ce qu’est vraiment capable un A9. Après, le fait d’avoir maintenant 2Go de RAM (LPDDR4 SVP, comme les Galaxy S6 de Samsung) risque d’aider à tout le temps d’avoir une expérience utilisateur fluide et exemplaire. Autre nouveauté, l’iPhone 6s propose enfin une montée en résolution de son APN. On passe à 12 Mégapixels, ce qui reste raisonnable, ça donne un peu plus de liberté au niveau des rognages et les pixels restent suffisamment gros pour ne perdre en qualité. D’ailleurs, à ce sujet, Apple a travaillé sur son capteur afin de limiter le bruit numérique en basse luminosité, on va tester cela bien évidemment. Idem pour la batterie qui est sensiblement plus petite, on verra ce que ça va donner dans une utilisation quotidienne avec son Apple Watch.

apple-iphone-6s-live-11

apple-iphone-6s-live-12

Dans tous les cas, pour finir, l’iPhone 6s reste clairement une évolution de l’iPhone 6 et son passage depuis ce dernier n’est pas forcément une obligation. Par contre, si vous avez un iPhone 4/4S ou 5/5C/5S et que vous souhaitez rester sous iOS, c’est peut-être le moment.