[#IKEA] On offre tout notre amour au premier lecteur qui nous explique le business model du prochain Hitman

Par Fabio le

Que la Team 1er degré ne nous insulte pas sur la base de ce seul titre, on promet qu’on a planché sur l’étrange business model du prochain Hitman, d’ailleurs désormais daté au 11 mars 2016.

Accrochez vos ceintures. Le 11 mars 2016 donc, sortira le prochain Hitman, ou du moins, la version « pack de base » du titre de IO Interactive. Dans ce pack de base se trouveront six missions réparties dans 3 zones : Paris, Sapienza (Italie) et Marrakech. Cela pourra représenter jusqu’à 800 cibles potentielles à abattre. Le studio danois prévoit également la mise en place d’événements temporaires, comme de nouvelles cibles à assassiner dans un temps limité, par exemple.

Passé ce premier temps, IO sortira une nouvelle zone par mois, chacune proposant de nouvelles missions et cibles et offrant de nouvelles tenues et de nouvelles armes. La Thailande, les Etats-Unis et le Japon ont d’ores et déjà été annoncés, respectivement pour avril, mai et juin 2016.

Voilà pour le contenu, passons maintenant aux prix. La version dématérialisée d’Hitman sera vendue à 60 dollars (donc, a priori, 60 euros) ; elle donnera accès au contenu de base que l’on vient de vous décrire mais également à toutes les locations « supplémentaires » qui sortiront au printemps. Et vous me rajouterez à ça un accès à la bêta du jeu.

Mais malins (et peut-être à l’écoute des nombreuses critiques formulées cet été par les fans) IO Interactive a prévu aussi une version pour les plus sceptiques d’entre nous. Pour 35 dollars (donc, a priori, 35 euros), on obtiendra le pack de base, et seulement le pack de base dont on vous parle plus haut. Pour récupérer les DLC, on pourra alors ensuite upgrader sa version pour 29,99 dollars, soit 5 euros de plus que si on avait acheté le pack à 60 euros.

Au cas où vous n’avez pas encore bien compris, parce qu’ils ont dû sentir que leur truc était quand même un peu original, Square Enix a même réalisé une infographie, que voici.

2944261-6763874047-13304

Mine de rien, on charrie mais c’est pas si mal ce système. Au pire on déteste le jeu et on a payé 35 dollars, au mieux on l’adore et on a payé le jeu au prix des autres jeux. Bon, oui, d’accord, il y a quand même le sentiment d’avoir acheté une expérience en kit qui ne sera complète qu’après un délai de 3 mois, OK.

Bon, ce qui est vraiment inquiétant, si vous voulez mon avis, c’est plutôt qu’on a pour le moment (beaucoup) plus parlé du modèle économique que du jeu, et ça, c’est jamais très bon. Il est désormais temps de nous donner envie d’acheter une expérience vidéoludique, Square Enix; et non une cuisine de chez IKEA.

Source: Source