SquareTrade teste la résistance des iPhone 6s, 6s Plus et Galxy Note 5

Smartphone

Par Gregori Pujol le

La société SquareTrade, qui propose des services de garantie pour les équipements électroniques, a testé les nouveaux iPhones d’Apple et le Samsung Galaxy Note 5 avec une série de lâchés par terre, d’immersions dans l’eau, de flexions et de soumissions à des températures extrêmes pour déterminer si ces nouveaux téléphones sont plus résistants que leurs prédécesseurs. L’iPhone 6s Plus a été plus performant que son prédécesseur grâce à son aluminium 7000 de série. Les résultats de SquareTrade Labs ont également montré que l’iPhone 6s est aussi résistant que l’iPhone 6, et le Samsung Note 5 a été le plus résistant au test de température. Sachant que les températures extrêmes détériorent les capacités des batteries du téléphone, SquareTrade a ajouté un test thermique à sa série de tests. Ces nouveaux tests simulent des incidents de la vie courante, comme laisser un téléphone dans une voiture surchauffée pendant la journée (43°C) ou dehors pendant la nuit (-18°C).

Les résultats des tests de fragilité ont révélé que :

– Apple et Samsung ont réglé les problèmes de flexion. L’iPhone 6s Plus et 6s ont résisté à –respectivement- 180 et 170 livres de pression, soit une amélioration de 50 à 60 % de la capacité de flexion. Le Samsung Note 5 a également résisté à 170 livres.
– Les lâchés face au sol sont toujours aussi destructeurs. Le destin qui frappe plus de 50 % des smartphones continue à déjouer Apple et Samsung. Alors que les deux constructeurs se vantent de verres nouveaux et améliorés, les trois téléphones se sont brisés quand ils tombent face vers le sol sur le trottoir.
– Le Samsung Note 5 tient mieux dans des conditions de froid extrême. Bien que le Note 5 soit le moins résistant à la chute, il est le plus résistant face aux températures extrêmes. À -18°C, le Note5 a tenu presque deux heures, l’iPhone 6s Plus a lui tenu plus d’une heure, et l’iPhone 6s seulement 30 minutes.

SquareTrade réalise un ensemble rigoureux de tests sur les nouveaux téléphones et leur attribue une note. Ce score de fragilité repose sur un certain nombre de facteurs, des caractéristiques physiques aux résultats sur le test de lâché, d’immersion, de flexion, et de températures extrêmes. Plus la note est élevée sur une échelle de 1 à 10, plus le risque est important que le téléphone se casse suite à un incident.