Des ransomwares ciblent les visiteurs francophones de sites pornographiques

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Les internautes de France, d’Espagne, d’Australie, de Roumanie, des États-Unis et de quelques 45 autres pays sont actuellement visés par une campagne de malvertising.

Ainsi, les internautes qui se rendent sur des sites pornographiques comme xHamster sont susceptibles d’être redirigés vers une page malveillante après qu’ils aient cliqué sur une publicité pour une application de rencontres sexuelles, desservie par l’entreprise publicitaire TrafficHaus.

Un message alarmant indique que l’ordinateur a été verrouillé, que les fichiers de l’utilisateur sont en cours de chiffrement et que sa session est à présent filmée/enregistrée. Cette page fait croire à l’internaute qu’il a désormais 96 heures pour payer son amende de 100 euros, sans quoi ses fichiers seront chiffrés à tout jamais et il sera poursuivi en justice.

pornfbi

Étrangement, la page ne se ferme pas, même si l’utilisateur paie. Afin de fermer la page – sans payer la rançon bien sûr – l’utilisateur doit ouvrir le gestionnaire des tâches (en appuyant sur Ctrl + Shift + Echap). Sur Windows 8, l’utilisateur peut faire un clic droit sur Internet Explorer puis fermer le processus.

Source: Source