Et si votre iPhone 6S pouvait faire balance ?

Gadget

Par le

L’iPhone 6 avait été annoncé à grand renfort de 3D touch. La technologie d’Apple permet aux téléphones de la marque de savoir si l’utilisateur appuie fort ou non sur l’écran de son smartphone et de le faire réagir en conséquence. Mais si votre smartphone peut calculer le poids de votre doigt sur l’écran, pourquoi ne pourrait t’il pas calculer le poids de n’importe quel autre objet ? C’est en tout cas le raisonnement qu’ont suivi Ryan McLeaod et ses amis pour mettre au point une appli-balance.

1-3piiaM6_gCaBeyovLHhS9A

Un des premiers problèmes que l’équipe a rencontré venait du fait que le téléphone ne calcule pas à proprement parler le poids de l’appui de l’utilisateur (Oui, ce n’est pas très scientifique). Il lui donne une valeur comprise entre 0 et “maximum” avec une valeur de 1 pour l’appui moyen. Il est donc très compliqué de se servir de ces valeurs pour faire une balance, le 1 d’une personne n’étant pas forcément le même que celui d’une autre.

1-XYFgHKQW2pA3ArVPsLOc4w

Il faut donc commencer par faire la tare (de calibrer la balance) avec plusieurs objets dont les poids sont bien connus, des pièces de monnaie par exemple. Cependant, il n’est pas possible de faire ça avec n’importe quel objet puisque il faut que l’objet en question conduise le courant, ait une forme un tant soit peu similaire à celle d’un doigt et puisse contenir des objets. C’est pour cela que Ryan et ses amis ont choisi d’utiliser une cuillère, dans laquelle seront placés les objets.

1-c3baNicD9H0nOdv-M_8_1g

Ils ont ainsi pu peser des objets allant jusqu’à 385 grammes, même si il ne faut pas avoir besoin d’une précision incroyable. Enfin, c’est toujours mieux que ne pas pouvoir peser du tout, non ?

Forts de ce succès, le groupe a essayé de mettre l’application sur l’AppStore. Mais très vite on leur a répondu que la description ne correspondait pas à l’usage qui pouvait être fait de l’application. Ils ont donc réessayé de nouveau avec une vidéo à l’appui, mais sans plus de succès puisque selon les dires de Ryan, une application de mesure ne serait pas adapté à l’AppStore.

Selon le site The Verge, il n’y a pas eu de commentaire de la part d’Apple sur la vraie raison du refus de cette application. Sûrement la peur, justifiée, que les utilisateurs ne cassent leur écran.

Source: Source