[Star Wars] George Lucas compare Disney à un esclavagiste

Cinéma

Par Pierre le

Cher George Lucas, si tu ne voulais pas que Disney exploite Star Wars, alors pourquoi leur as tu vendu les droits ?

Film director George Lucas at the 65th Cannes Film Festival

George Lucas n’a pas aimé Star Wars Episode VII. Plus précisément, il n’aime pas le traitement de Disney et se montre grognon après avoir été mis sur la touche. Aujourd’hui, il lâche tout ce qu’il a sur le cœur, quitte à faire des comparaisons un peu étranges.

Interviewé par l’animateur américain Charlie Rose, il donne son avis sur l’Episode VII et l’exploitation par Disney. Ce n’est pas la première fois que tonton George crache sur la firme de Mickey. Mais là, il fait fort.

Les trois premiers films posaient toutes sortes de questions. Disney les a regardé et ils ont dit qu’ils voulaient faire un truc pour les fans. J’ai donc dit que je voulais seulement leur donner une vision globale de l’histoire, d’où ça démarrait et jusqu’où ça allait. Ce n’est qu’une histoire de générations et l’histoire de pères, de fils et de grands-pères. C’est un soap opera familial. On appelle ça un space opera, mais les gens ne réalisent pas que c’est en fait un soap opera. Ça ne parle que de problèmes de familles, ce n’est pas une histoire de vaisseaux spatiaux.

3

Jusque là, rien de nouveau sous le soleil. George l’avait déjà dit d’une autre manière. Mais la suite se montre plus intéressante.

Ils (Disney) ont donc décidé qu’ils ne voulaient pas utiliser ces histoires. Ils m’ont dit qu’ils allaient faire leur propre trucs (…) A un moment, je me suis dit… si je m’engage là-dedans, je vais juste leur causer des problèmes, car ils ne vont pas faire ce que j’aimerais qu’ils fassent. Je n’ai plus le pouvoir de faire quoi que ce soit. J’ai donc dit « Ok, je vais suivre ma propre voie et les laisser faire la leur » (…).

Mais ce qui créé la polémique, c’est bien la conclusion de tonton George sur l’affaire :

5

Tous ces films Star Wars, je les aime, je les ai créés, je suis profondément attachés à eux, et je les ai vendu à des esclavagistes blancs qui les ont pris et… euh…

Bref, Lucas en a gros sur la patate en voyant l’Episode VII. Pourtant, les choses commençaient bien après la vente, en 2012. George a déclaré que la saga était entre de bonnes mains. De plus, il avait obtenu un poste de consultant sur le projet. Mais les choses se sont gâtées et George a mis les voiles. Cependant, cela ne l’a pas empêché d’être invité à l’avant première du Réveil de la Force et de poser sur le tapis rouge aux côtés de JJ Abrams.

Bref.

Cher George, si tu ne veux pas que ta licence soit exploitée par quelqu’un d’autre, ne la vend pas.

Source: Source