Donald Trump lance un boycott d’Apple (en arrêtant de tweeter avec un iPhone)

Apple

Par Olivier le

Donald Trump, le candidat aux primaires républicaines pour le job de président des États-Unis, a eu une idée : boycotter les produits Apple tant que le constructeur ne donnerait pas les informations nécessaires au FBI pour débloquer l’iPhone du terroriste de San Bernardino.

Lors d’un meeting en Caroline du Sud, le milliardaire a proposé cette solution à ses partisans afin de forcer Apple a obtempérer à la demande de la justice. Le FBI n’est pas parvenu à contourner le code de déverrouillage de l’iPhone 5c du tueur. Cet ordre de justice, le constructeur refuse de s’y conformer, craignant que cela ne crée un précédent qui le forcerait à créer une backdoor dans iOS.

Donald Trump, qui estime que Tim Cook fait ici un « grand numéro, probablement pour montrer combien il peut être libéral », a cependant été pris à son propre piège : son compte Twitter est en effet alimenté par… des iPhone. La signature typique, « via Twitter for iPhone », a trahi le goût du candidat et de son équipe pour des produits qu’ils appellent au boycott !

Un peu plus tard, changement de pied : désormais, c’est Twitter pour Android que l’on peut lire dans les messages de Trump, qui a aussi annoncé qu’il utiliserait son Samsung plutôt qu’un iPhone.

15953-12512-160219-Trump-2-l