Lenovo réorganise Motorola avec le départ du patron

Smartphone

Par Olivier le

Lenovo a montré la porte de sortie au PDG de Motorola, Rick Osterloh, qui perd aussi son fauteuil de président. Il y a deux ans, il a remplacé Dennis Woodside, qui est depuis le vice-président des opérations de Dropbox.

Le constructeur chinois prend soin de préciser que ce départ est le fait d’Osterloh, mais on peut penser que ce dernier a pris ombrage de la décision de Lenovo de faire disparaitre petit à petit la marque Motorola du paysage.

Lenovo en a profité pour remodeler certaines de ses filiales. Ainsi, l’unité en charge des PC va désormais s’occuper des “smart devices” pour les professionnels, c’est à dire les tablettes et les phablettes (qu’elles fonctionnent sous Windows, Android ou Chrome OS).

Motorola continuera à gérer l’activité des smartphones. Le nouveau patron est Aymar de Lencquesaing, qui devient président de Motorola Mobility.

Source: Source