Gouvernement et eSport : le point sur les propositions les plus intéressantes

Par Cyril le

Dans le cadre de la loi pour une République numérique, le député Rudy Salles et le sénateur Jérôme Durain ont remis hier le rapport d’étape de leur mission à Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique.

Esport

Effectuée au Meltdown, lieu bien connu des joueurs parisiens, cette remise a été l’occasion de présenter les propositions des deux élus quant à l’encadrement de l’eSport, élaborées après deux mois de discussions avec de nombreux professionnels du milieu.

Parmi les onze propositions (consultables en intégralité ici), on retiendra quelques grands axes :

– la mise en place d’un cadre légal pour les tournois, pour le moment légalement associés aux jeux d’argent et donc susceptibles d’être interdits à tout moment. Cela devrait faciliter l’arrivée de sponsors et de mécènes, jusqu’ici peu désireux de s’investir dans une activité définie comme illégale ;

– la création d’un véritable statut pour les joueurs, qui leur permettrait de cotiser sur leurs revenus comme le font les sportifs et de se professionnaliser sans être obligés de jongler entre divers statuts (auto-entrepreneur, absence de contrat de travail…) ;

– la reconnaissance de l’eSport par les pouvoirs publics. Cette étape est très importante puisqu’elle permettra de structurer le secteur et d’ouvrir un avenir régulé à l’eSport. Organisation de compétitions suivant des règles précises, gestion légale du fonctionnement des équipes, éventuels aménagements du cursus scolaire pour les jeunes (on pense aux sections sport-étude)…

– la dissociation par le CSA de la classification PEGI d’un jeu et des images tirées de celui-ci lors de compétitions, qui permettrait leur diffusion à des horaires de grande écoute en fonction de ce qui est montré à l’écran (pas de Call of Duty à 15h sur TF1).

Conscients d’avoir raté le coche de la révolution vidéoludique (la France a perdu près de 10 000 emplois dans l’industrie en 10 ans alors que le Québec en a créé le double), les élus veulent éviter de commettre la même erreur avec l’eSport, qui se développe rapidement et attire un public de plus en plus important. On espère que ces recommandations porteront leurs fruits et qu’un cadre légal sera rapidement défini en accord avec les professionnels afin de développer le secteur.


Remise du rapport « E-sport : la pratique… par economie-et-finances

Source: Source