La grogne des joueurs force Job Simulator à baisser son prix

Par Corentin le

Job-Simulator-PlayStation-Experience

La VR est là et les questionnements aussi. Car si l’efficacité de cette onéreuse technologie n’est plus à démontrer (si vous en doutez encore, vous pouvez aller jeter un œil au long dossier de l’ami Henri sur le HTC Vive), le format des jeux se cherche encore. Pas mal de titres s’approchent plus de l’expérience plus que du vrai jeu et les prix affichés paraissent élevés par rapport à ce qu’ils ont réellement à proposer. Bref, la VR côté software se cherche et les tarifs risquent assez rapidement d’être remis en question. C’est ce qu’ont appris à leurs dépens les membres du studio Owlchemy Labs, qui ont été contraints par la communauté de revoir le prix de Job Simulator à la baisse.

On vous avait déjà parlé de Job Simulator. Il s’agit d’une exclusivité Vive qui vous met dans la peau d’un humain dans un futur où il n’est plus nécessaire de travailler, car tous les robots ont pris notre place. Du coup, les gens vont dans des simulations de travail pour se détendre ou à des fins éducatives, « pour voir comment c’était à l’époque ». Bref, on fait n’importe quoi et c’est plutôt amusant sur le papier. L’écriture est drôle et l’expérience est une jolie démonstration de ce qu’il est possible de faire avec le HTC Vive. Le jeu est par ailleurs offert avec le périphérique pour une durée limitée.

Mais voilà, à 37 euros la démo technique, certains joueurs ont grincé des dents, y compris parmi ceux qui avaient obtenu le jeu gratuitement. Que ce soit dans les avis négatifs postés par ceux qui possèdent le jeu :

Job Simulator price discussion 1

Job Simulator price discussion 2

Ou dans le hub de la communauté :

Job Simulator price discussion

Les développeurs ont toutefois justifié ce prix par leur anticipation des prix qui allaient se pratiquer sur le marché de la VR. Mais comme ce marché est encore inconnu, cette estimation n’a pas été très facile. Le studio justifie également ce tarif par le coût de développement pas si faible que ça, avec 15 personnes à payer sur 1 an et demi de développement.

Owlchemy Labs a également jaugé le travail accompli. La VR est une technologie qui est encore loin d’être rodée et la fabrication d’un jeu demande beaucoup plus de travail qu’un jeu classique. Au final, en se positionnant la hauteur du travail accompli, sans forcément regarder le rapport entre le produit final et le prix demandé, c’est un tarif de 40 dollars qui a été fixé.

En réponse aux mauvais retours concernant cette tarification, le studio a décidé de baisser le prix de 10 euros. Ceux qui l’ont acheté pour son prix initial pourront se faire rembourser afin de le racheter 10 euros moins cher, même s’ils y ont joué plus de deux heures.

« La communauté a été sincère et honnête avec leurs retours, alors nous réagissons. »

Comme le remarque Steamed, ce qui est étrange dans cette histoire est le fait que les seules personnes qui sont capables de jouer au jeu, les possesseurs du Vive, ont tous eu le droit à la promotion et ont obtenu le jeu gratuitement. Sauf dans de rares cas où l’on se fait prêter le périphérique, personne n’a encore eu besoin d’acheter le jeu. Il y a donc fort à parier que ceux qui ont surtout donné leur avis sont des gens qui n’ont pas joué au jeu.

En tout cas, avec l’aspect temporaire de la promotion, Owlchemy Labs prépare l’avenir. Job Simulator est l’une des têtes de gondoles de la VR pour le moment et les acheteurs plus tardifs du Vive auront sûrement envie de se le procurer. Le fait de proposer un prix mieux accepté par la communauté ne peut pas être une mauvaise chose.

Toutefois, cette histoire laisse la question des tarifs des jeux en VR complètement ouverte. Avec des développeurs pionniers dans ce domaine, qui doivent tout réinventer pour proposer des expériences ludiques amusantes, qui doivent mettre encore plus d’efforts, de moyens et d’énergie dans leurs projets, n’est-il pas normal, au moins temporairement, de revoir les prix à la hausse ? S’il n’avait pas été en VR, un Job Simulator aurait certainement coûté quelque chose comme 15 euros, mais le temps de développement aurait certainement été moins long et le jeu n’aurait pas été aussi cher à produire. J’ai le sentiment que l’arrivée de la VR remet surtout en lumière la méconnaissance des joueurs quant aux coûts réels de la production d’un jeu vidéo. Les prix des jeux VR risquent tous d’être « un peu cher pour ce qu’ils sont » pour encore un moment. Je pense qu’il faut commencer à s’y habituer dès maintenant.

stopwatch 4 min.