Le Facebook russe vient d’être piraté, des millions de mots de passe dans la nature

Sur le web

Par Henri le

Vk.com est l’équivalent russe de Facebook, et comme de nombreux autres réseaux sociaux, il vient d’être piraté.

vkcom (1)

Facebook a beau connaitre un grand succès dans (quasiment) le monde entier, il a des grands concurrents dans certains pays. C’est le cas de VK.com en Russie, qui dispose d’une immense base de données avec 190 millions de personnes. Pourtant, le site LeakedSOurce vient d’annoncer qu’elle vient d’être piratée, et le mot est faible.

En effet, 171 millions de mots de passe auraient été subtilisés par le ou les hackers. Comme le montrent les statistiques du site, nos amis de l’est ne sont pas beaucoup plus doués que nous lorsqu’il s’agit de choisir un mot de passe :

VKcom2

Le lot de données piratées aurait été mis en vente sur Tor pour une somme dérisoire. On évoque en effet 17 Go de données comportant 100 millions de comptes pour environ 500 euros.

Le réseau social a visiblement fait preuve de laxisme et disposerait d’un système de sécurité trop faible par rapport au nombre d’utilisateurs inscrits. Il a d’ailleurs été prévenu à plusieurs reprises, mais il semblerait que cela n’ait pas suffi. On imagine qu’une partie des victimes du hack s’en souviendront.