Facebook teste les messages presque éphémères

Sur le web

Par Olivier le

Facebook multiplie les initiatives pour pousser ses abonnés à partager du contenu, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, ou tout simplement du texte. Le réseau social a tout récemment lancé le test de ce qui ressemble beaucoup à des tweets.

L’idée est simple : les messages postés par les utilisateurs peuvent être soit des statuts normaux apparaissant dans le flux et dans le journal, soit des messages qui n’apparaitront qu’au sein du flux. Ils ne s’afficheront pas dans le journal de l’abonné, même si ce dernier aura la possibilité de remettre la main dessus avec un lien.

La vitesse à laquelle le flux évolue au fil des nouveaux messages est tel qu’un statut chasse l’autre, un peu comme sur Twitter. Pour empêcher un message d’apparaître dans le journal (où il est consigné des années), il suffit de cliquer sur une case lors de la rédaction du statut. La case n’est pas cochée par défaut.

Tout le monde n’y a pas droit pour le moment, cette fonction étant déployée petit à petit.

Source: Source