Pour continuer à travailler, ce tatoueur utilise une incroyable prothèse

Sur le web

Par Henri le

La relation entre le tatoué et le tatoueur est importante pour qu’une oeuvre soit réussie. Et les clients de ce français devraient s’en souvenir longtemps.

d

Le tatouage est un art qui demande une précision et une grande maitrise de soi. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est toujours important d’avoir un bon feeling avec celui qui travaille sur notre corps. JC Sheitan Tenet est un tatoueur lyonnais qui a hélas perdu son bras droit il y a 22 ans (il est « heureusement » gaucher), et dont l’histoire est assez singulière.

a

Tout en continuant à exercer, il a demandé de l’aide à l’artiste et ingénieur Jean-Louis Gonzales. Ce dernier a réussi à modifier une prothèse pour que JC Sheitan puisse continuer à dessiner et tatouer. Un dispositif impressionnant, qui ne manque d’ailleurs pas de style !

« Je suis parti d’une de ses prothèses sur laquelle je suis venu intégrer des morceaux de machine à écrire, manomètre, tuyauteries… La machine à tatouer, quant à elle, est fixée de manière à pouvoir être ajustée à son bon vouloir »

Le tatoueur a d’ailleurs pu réaliser son premier tatouage le mardi 7 juin dernier, lors d’un salon se déroulant en Ardèche.

Et le résultat est à la hauteur !