Selon des astronomes, nous serons tous morts quand les aliens se décideront à nous contacter

Science

Par Pierre le

Vous connaissez certainement le paradoxe de Fermi. Pour résumer rapidement, ce paradoxe part du postulat que notre civilisation est jeune par rapport à l’univers et qu’avant nous, d’autres ont pu prospérer et s’étendre à travers la galaxie. Dans ce cas, où sont les aliens ? Un paradoxe sujet à moult débats depuis son énonciation en 1950. Aujourd’hui, des astronomes américains reviennent là-dessus et donnent une hypothèse sur cette absence.

Screenshot

Statistiquement, il n’y a pratiquement aucune chance que nous soyons seuls dans l’univers. Néanmoins, l’espace, et surtout le temps (des civilisations en ont eu à foison pour éclore et disparaître) représentent un obstacle colossal qui nous empêche de boire l’apéro avec les aliens.

Evan Solomonides, qui a présenté les résultats d’une recherche menée par des astronomes de Cornell (New York), estime qu’il est tout à fait normal que nous n’ayons pas encore eu de contacts avec des extraterrestres. Et il a une mauvaise nouvelle : nous serons tous morts quand nous pourrons communiquer avec eux. Il indique en effet qu’un tel contact ne se produira pas avant 1500 ans.

Se basant sur le paradoxe de Fermi, l’équation des scientifiques prennent en compte l’équation de Frank Drake, qui a évalué le nombre de civilisations aliens selon des statistiques, ainsi que le principe de médiocrité de Copernic. Ce principe veut que le soleil ne soit qu’une étoile médiocre (au sens de moyen) dans une galaxie médiocre, et qu’il y en a des milliards d’autres (théorie révolutionnaire au XVI ème siècle et maintes fois prouvée dans les siècles suivants) dans l’univers.

L’étude de l’équipe de Solomonides et de Terzian (co-auteur de l’étude) indiquent que les ondes émises par la Terre (radio, télé, autre) se dispersent trop lentement dans l’espace et que seuls les mondes situés à moins de 80 années lumières ont pu les capter pour le moment. Après ce constat, les scientifiques ont déterminé que 9000 étoiles ont été atteintes par nos ondes, et 3000 planètes semblables à la Terre dans le meilleur des cas. Une poussière à l’échelle de la galaxie.

ancient-aliens-guy

L’étude indique qu’il faudra attendre 1500 ans pour que les ondes couvrent la moitié de la galaxie, et ainsi avoir une chance d’être entendu. Après, il faudra attendre qu’ils nous répondent, si réponse il y a… Un résultat très optimiste, selon l’aveu même des chercheurs.

Dernière précision, l’étude précise que le premier signal émis de la Terre est la retransmission radio de l’ouverture des JO de 1936, présidée par Adolf Hitler. Quand on y pense, ce sujet ferait un super film, avec pourquoi pas Jodie Foster et Matthew McConaughey…

Bon après, ce n’est qu’une hypothèse et il faut bien comprendre que l’humanité reste dans le flou sur la question extraterrestre.

Source: Source