Pour certains députés, Google Street View aide les cambrioleurs

Android

Par Mathieu le

Google Street View, service de Navigation Virtuelle lancé en France en 2008 est-il une menace pour nos foyers ? C’est en tout cas ce qu’estiment certains députés français et notamment Thierry Lazaro qui a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur, comme nous l’expliquent nos confrères de NextImpact. Développé en 2007 par Google, Street View permet donc à ses utilisateurs de se déployer virtuellement sur une carte photo-réaliste et ainsi de visualiser un panorama à 360 degrés d’un lieu situé sur une voie urbaine ou rurale. Toutes les rues sont enregistrées au préalable via les Google Car qui se promènent dans les villes afin de photographier et de repertorier un maximum d’endroits.

lazao

Et pour Thierry Lazaro, ce phénomène ne peut que nuire aux français puisque ces techniques « permettent de collecter des informations et des images qui peuvent être de nature à constituer d’une part, des atteintes à la vie privée et d’autre part, des sources d’information pour des personnes animées de mauvaises intentions » En clair, vu que certains foyers, certaines plaques d’immatriculations ou même certains visages ne sont pas automatiquement floutés, cela peut aider les cambrioleurs à se renseigner avant de passer à l’action.

la-voiture-google-maps-street-view-dans-les-rues-de-cholet

Le député français invite ainsi le ministre de l’Intérieur à lui indiquer « les mesures qu’il compte prendre pour encadrer l’utilisation de ces techniques. » Notons tout de même que Google France a précisé que les politiques de confidentialité de Street View et Maps étaient très fortes et « qu’en plus du floutage appliqué automatiquement aux visages et aux plaques d’immatriculation sur les images publiées par Google, nous pouvons aussi flouter intégralement un véhicule, une maison ou une personne en réponse à une telle demande » Pas certain que cela suffise néanmoins.

Source: Source