Un robot salamandre pour étudier l’évolution des espèces

Robots

Par Auré le

Pour comprendre l’évolution des espèces et plus particulièrement les interactions entre la colonne vertébrale et les différents modes de locomotion existants, une équipe de chercheurs en biorobotique de l’école polytechnique fédérale de Lausanne se sont lancés dans la conception d’un robot salamandre.

Baptisée Pleurobot, celui-ci imite à merveille les déplacements du Pleurodèle de Waltl, un triton que l’on trouve majoritairement en Espagne et au Portugal.

Doté d’une structure imprimée en 3D, le robot dispose de quatre pattes articulées autour d’une colonne vertébrale quant à elle formée d’une succession de onze joints motorisés.

Une structure anatomique simplifiée composée d’une quarantaine de vertèbres, mais suffisamment détaillée pour leur permettre d’étudier les mouvements de cet amphibien et comprendre l’évolution de la colonne vertébrale au fil des âges.

La salamandre est un bon sujet d’étude, car elle est l’une des premières espèces terrestres capablez aussi bien de marcher que de nager. Faisant partie, d’une certaine manière, de nos ancêtres.

Des recherches qui pourraient selon eux leur permettre de développer de nouvelles thérapies et prothèses pour les paraplégiques et les personnes amputées.

robot-salamandre2

Source: Source