[Pokémon Go] La bourse découvre que Nintendo n’est pas le développeur, l’action dégringole

Par Malo le

Pokémon Go n’est pas développé par les équipes de Nintendo, mais bien par celles de Niantic, une startup très proche de Google.

bloomberg-nintendo-action

C’est ce qu’ont découvert les actionnaires de Nintendo vendredi lorsque la firme japonaise a affirmé que « les bénéfices liés à Pokémon Go seraient limités » malgré le succès de l’application. En effet, Nintendo détient seulement 32% des actions de The Pokémon Company (qui est dans le capital de Niantic) et 13% de Niantic.

Ces chiffres, on les connaissait déjà. Pourtant, il a suffi d’une déclaration publique de Nintendo pour que les investisseurs s’affolent. Résultat, l’action a chuté de 18% vendredi soir, la plus grande baisse autorisée par la bourse de Tokyo.

Pokémon Go est développé par Niantic en partenariat avec Nintendo/The Pokémon Company pour la licence Pokémon et Google pour le système de géolocalisation. En 2015, la startup prend son indépendance de Google lors de la création du groupe Alphabet. Nintendo, The Pokémon Company et Google investissent alors 20 millions de dollars dans la société, en promettant 10 autres millions si l’application Pokémon Go est un succès.

Les actionnaires avant la déclaration de Nintendo
Les actionnaires avant la déclaration de Nintendo

Les actionnaires après la déclaration de Nintendo
Les actionnaires après la déclaration de Nintendo

Source: Source
stopwatch 2 min.