Google travaille sur un nouveau système d’exploitation : Fuchsia

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Google travaille sur un nouveau système d’exploitation, nommé Fuchsia, dont la principale particularité est de tourner sur un très grand nombre d’appareils électroniques, allant du minuscule...

Google travaille sur un nouveau système d’exploitation, nommé Fuchsia, dont la principale particularité est de tourner sur un très grand nombre d’appareils électroniques, allant du minuscule objet connecté à un PC très puissant. Pour la première fois également chez Google, ce nouvel OS n’est pas basé sur Linux.

android_google_normal_enquete_commission_européenne

Que ce soit sur les smartphones avec Android ou sur les PC avec Chrome OS, ces deux systèmes d’exploitation ont un point commun : ils sont tous les deux basés sur Linux. Linux a beaucoup d’avantages, son principal étant qu’il est libre et donc facilement et gratuitement modifiable. Seulement voilà, aussi pratique que soit Linux, il ne convient pas à tous les types d’appareils électroniques et connectés. Et c’est sûrement ce qui explique pourquoi Google travaille actuellement sur un nouveau système d’exploitation : Fuchsia.

Un OS plus souple

Qu’est-ce que Fuchsia ? Google donne la réponse directement sur la page GitHub de son projet. On peut y lire « Rose + Violet == Fuchsia (un nouveau système d’exploitation) ». Dans les faits, Fuchsia repose sur un nouveau Kernel créé de toute pièce par Google : Magenta Kernel. Ce dernier repose sur Little Kernel, un système d’exploitation très léger que l’on retrouve par exemple dans les bootloaders de certains téléphones.

Ces nouveaux Kernel ont un avantage pour Google : cela lui permet d’avoir un OS capable de tourner aussi bien sur un PC que sur un smartphone ou sur des objets connectés moins puissants. L’idée serait que Google bâtisse actuellement un OS qui soit capable de faire tourner n’importe quel objet connecté de son écosystème, à la manière, par exemple, de Windows 10 que l’on retrouve aussi bien sur les smartphones de Microsoft, que sur les PC ou sur la Xbox One.

Le remplaçant d’Android et de Chrome OS ?

Est-ce à dire que Fuchsia est amené à remplacer Android ou Chrome OS ? Impossible de le savoir pour le moment. Google pourrait tout aussi bien créer un système d’exploitation à destination d’objets connectés, comme le Google Home, le routeur OnHub ou encore un futur casque de réalité virtuelle. Contacté par différents médias, Google n’a pas souhaité réagir.

Quoi qu’il en soit, si vous vous sentez développeurs dans l’âme, sachez qu’il est déjà possible de compiler le code de Fuchsia et de le faire tourner sur une machine virtuelle. Google prévoit d’ailleurs de le faire tourner sur un Raspberry Pi 3. Une chose est certaine, on entendra encore parler de Fuchsia à l’avenir.

Source: Source