Chris Metzen, le boss de la licence Warcraft, quitte Blizzard après 23 années de bons et loyaux services

Par Pierre le

Coup de tonnerre dans le monde de la communauté Blizzard ! Chris Metzen annonce son départ ! Le bonhomme, chez Blizzard depuis 23 ans, était en charge de la licence Warcraft. C’est lui qui l’a portée là où elle est aujourd’hui.

metzen

Le papa de Warcraft

Arrivé chez Blizzard en 1993, cet illustrateur de formation a contribué à donner naissance au tout premier Warcraft en 1994. Dès Warcraft II, il prend en main la licence. Depuis cet épisode, toute l’histoire, la mythologie et le travail autour de l’univers sont principalement de son fait. La plus grande réussite de sa carrière reste incontestablement World of Warcraft.

A 42 ans, Metzen quitte donc Blizzard pour prendre sa retraite. Il souhaite en effet s’occuper de ses enfants. On ne peut le lui reprocher.

Une création qu’il a su maîtriser jusqu’au bout

Demandez à n’importe quel fan de Warcraft de vous faire un résumé rapide de l’univers, la réponse sera toujours : « c’est impossible ». Après vingt-trois ans à travailler sur la même licence, il a réussi à créer un univers riche à moult facettes. Chris Metzen, c’est un peu le Tolkien du jeu vidéo. Il a également travaillé sur les autres licences de Blizzard, comme le récent Overwatch.

Thrall, LE personnage emblématique de Chris Metzen
Thrall, LE personnage emblématique de Chris Metzen

En plus de cela, Metzen était devenu numéro 2 de Blizzard. Il n’hésitait jamais donner de sa personne pour sa société, comme présenter lui-même les jeux (un vrai showman), participer à des événements (comme Azeroth Choppers) ou doubler des personnages emblématiques de Warcraft (Varian, Vol’Jin et surtout Thrall, son chouchou).


Et la suite ?

Comme nous vous le disions dans notre test, Legion, la dernière extension de WoW, donne l’impression de nous raconter le quatrième épisode de Warcraft. Avec le départ de Metzen la chose semble logique, maintenant. Il semble avoir terminé son histoire afin de laisser le champ libre à ses successeurs. Néanmoins, il ne serait pas étonnant qu’il ait donné une directive pour l’avenir, Blizzard ayant en général deux ou trois extensions d’avance en réserve.

Legion

Bien entendu, Metzen n’était pas seul à travailler sur Warcraft. Il disposait d’une armée d’auteurs talentueux pour enrichir son univers. Et on espère que ces derniers sauront relever le défi lancé par le départ de Metzen. Pour le moment, on ne sait pas qui prendra en charge la licence Warcraft à l’avenir.

Bonne continuation, Chris, que les Loas veillent sur toi.

Source: Source
stopwatch 2 min.