Quand James Bond donne dans l’Internet des objets, ça détonne

Cinéma

Par Elodie le

Le hacker est la nouvelle figure à la mode, rien d’étonnant à ce qu’Hollywood s’empare du phénomène. Combinez à cela une touche de James Bond avec un peu d’Internet des objets et vous obtenez le thriller-qui-fait-peur, I.T.

i-t_bond_internet_objet

L’internet des objets fait peur

I.T., ici il n’est pas question de clown mangeur d’enfants, mais d’internet des objets (internet of things). Appelés à s’infiltrer partout et surtout chez vous, leur avenir questionne et inquiète. Et comme on entend parler de cyber-attaques et de hackers partout, forcément ça donne des idées. Parfois des bonnes, notamment avec Mr Robot, série géniale qui suit les péripéties d’Elliot, dont la psyché est quelque peu perturbée, mais aussi de moins bonnes.

I.T. pourrait finir dans la deuxième catégorie. Le scénario tient sur ces 2 minutes de trailer : Pierce Brosnan joue Mike Ryan, le patron d’une grande entreprise à qui tout réussit : belle femme, belle maison et adorable fille. Mais il a le malheur d’ouvrir la porte au consultant informatique (« the IT guy ») de sa boite qui lui a sauvé la mise, pour la lui refermer sur le pif aussitôt après.

“Je te vois”

Et le hacker dérangé encore plus

Forcément, le type est colère et surtout psychotique (pourquoi ce sont toujours ces gars-là) et va mettre toutes ces compétences en informatique et piratage en tout genre pour lui mener la vie dure. Vous vous en doutez, un mec qui a réussi, a forcément une graaaande maison entièrement connectée. L’enfer, c’est la domotique ! a l’instar d’un épisode de la saison 2 de Mr Robot justement. La main sur sa souris, l’autre sur le clavier, il va prendre tout le monde en otage, de la famille à l’entreprise.

Bref, on craint le pire. Non pas pour Pierce et sa famille, juste pour le cinéma en général.