Vers la dématérialisation complète du ticket de métro à Paris (pas tout de suite, hein)

Business

Par Olivier le

Voyager dans le réseau des transports en commun parisiens, ce sera bientôt aussi simple que de dégainer son smartphone… mais il faudra tout de même faire preuve d’un peu de patience avant que les beaux projets du STIF, le Syndicat des transports d’Ile-de-France, ne se réalisent.

À terme, la volonté du STIF est d’abolir le bon vieux ticket de métro, mais aussi le Pass Navigo, comme le rapporte Le Parisien. Parmi la série de projets qui veulent faciliter la vie des voyageurs franciliens, quelques uns sont plus intéressants que d’autres ; c’est le cas notamment de cette idée qui vise à supprimer les barrières… du moins pour l’usager en règle, et ce sans avoir besoin de technologies coûteuses comme la reconnaissance de l’iris. Mais la route est encore longue avant d’y arriver.

Une des étapes qui y mènera sera le postpaiement. L’idée est de payer après le trajet, en fonction du voyage effectué sur les lignes des transports en commun. L’utilisateur devra au préalable indiquer son moyen de paiement (depuis un compte sur le smartphone par exemple, ou directement depuis sa carte bancaire). Et les gares devront être équipées de portiques pour mesurer le trajet. Bien sûr, il ne sera pas question de payer plus cher que le Pass Navigo.

Le smartphone, un ticket de transport comme un autre

En attendant, le STIF et ses partenaires vont plancher sur un porte-monnaie transport, c’est à dire une carte anonyme que l’on pourra recharger selon ses besoins. Dans deux à trois ans (croisons les doigts), c’est le smartphone qui fera office de ticket : comme à Londres ou Tokyo, on pourra passer son mobile par dessus le tourniquet. Pour la montre connectée, c’est aussi en projet…

Il sera aussi possible d’acheter un titre de transport depuis son smartphone, via un code QR, et le tout évidemment de manière sécurisée. Plus loin encore, c’est la carte bancaire qui pourra servir de moyen de validation ; le coût sera calculé ensuite en fonction du trajet.

Tout cela est très excitant, mais on sait qu’en la matière, mieux vaut prendre son temps et ne pas espérer une mise en place rapide, en particulier quand cela concerne autant d’acteurs.

Source: Source