Mad Shelia est une copie chinoise honteusement drôle du dernier Mad Max

Cinéma

Par Henri le

La Chine a beau être le constructeur de la plupart de nos appareils électroniques, c’est aussi une championne de la contrefaçon. Vous ne le saviez peut-être pas, mais le cinéma est aussi touché.

madshelia

Comme beaucoup de spectateurs et de critiques, nous avons été impressionnés par la déferlante de bruit et de fureur du dernier Mad Max : Fury Road. Et le film de Georges Miller a semble-t-il inspiré des réalisateurs aux quatre coins du monde. C’est notamment le cas en Chine, ou « Mad Shelia » sort demain dans les salles.

Vamos a la plagiat

Comme vous pouvez le constater, le film tente de reprendre l’esthétique désertique du film original en remplaçant ce bon vieux Max par une jeune femme nommée Shelia. Cette dernière devra affronter un dictateur qui prive d’eau les peuples du désert. Ça vous dit quelque chose ?

Le problème, c’est que le budget engagé ne semble pas le même que celui de Miller, qui avait tout de même 150 millions de dollars à disposition. Alors forcément, la comparaison prête à sourire.

On échange les incroyables véhicules hybrides contre quelques suzukis, on remplace les explosions réelles par du CGI, on passe à la Foir’fouille locale pour les déguisements… Et ça le fait ! Presque. On ne va pas vous mentir, on y jetterait bien un coup d’œil à la rédac.

PS : On vous laisse admirer l’affiche du film.