Préparez-vous, les robots sexuels pourraient coucher avec vous jusqu’à ce que mort s’ensuive

Robots

Par Jules le

Si vous envisagiez déjà de faire un marathon sexuel avec un androïde à l’effigie de votre héros/héroïne préféré(e), réfléchissez-y à deux fois, c’est votre vie qui est en jeu.

amy_and_bender

Une chose est sûre, les robots fascinent autant qu’ils inquiètent. Alors que de plus en plus d’entreprises du secteur de la nouvelle technologie planchent sur le développement d’intelligences artificielles et de robots toujours plus performants, plusieurs grands esprits, à l’instar de Stephen Hawking ou Elon Musk, sont préoccupés par les dangers que peuvent représenter ces innovations, notamment sur l’avenir de l’humanité.

Personne n’a envie d’un futur à la Terminator. Sauf que les robots tueurs pourraient être là où on ne les attend pas, à savoir, dans notre lit. Attention, on ne parle pas ici d’oreillers connectés qui nous étoufferaient dans notre sommeil du jour au lendemain, mais bien de robots sexuels.

Press Enter to run Blowjob.exe

Il faut dire que la question de la sexualité entre l’homme et la machine n’est pas nouvelle. La Pop Culture regorge de robots construits dans l’unique but d’assouvir les besoins charnels, de Fist-O dans Fallout : New Vegas à quelques androïdes de WestWorld, en passant par Jude Law dans A.I. Intelligence Artificielle et même certains robots de Futurama.

À l’occasion du Deuxième congrès international sur l’amour et le sexe avec des robots (oui, oui, ne riez pas), le chercheur suisse Oliver Bendel s’est voulu alarmiste. Selon lui, «si les robots surpassent les performances de l’Homme, les rapports sexuels entre humains seraient de plus en plus rares.»

her

Ainsi, il précise que, contrairement aux humains, les robots sont infatigables. Ils seraient alors capables de coucher avec un utilisateur jusqu’à un état d’épuisement dangereux pour ce dernier, ou être tellement performants que l’Homme ne parviendrait plus à ressentir le moindre désir. Vous l’aurez compris, une partie de jambe en l’air avec un robot pourrait nous coûter la vie (et ce, même si vous êtes d’une endurance hors du commun) et mettre en danger la reproductivité de l’espèce. Tout cela sans compter la collecte d’informations privées sur les utilisateurs, déjà opérée dans d’autres secteurs de la tech.

Ethic and chill

Selon Bendel, des données collectées sur un tel niveau d’intimité permettraient aux machines de nous séduire plus facilement (et ainsi nous leurrer lorsqu’ils décideront que l’humanité ne vaut plus la peine d’exister).

Au vu de l’état des progrès en matière de jouets sexuels connectés, de robotique et d’intelligence artificielle, les “gigolobots” ne viendront pas tout de suite (sans mauvais jeu de mots). Autre barrière à l’arrivée de ces robots lubriques, la question de l’éthique. Si la création de machines destinées uniquement à nous offrir une masturbation dépassant l’entendement est déclarée contraire à l’éthique, les robots sexuels devront repartir la queue entre les jambes.

Source: Source