[CES 2017] Ford annonce une Mustang hybride d’ici 2020 et détaille ses projets de véhicules électriques et autonomes

Evénement

Par Gaël Weiss le

L’automobile prend une place de plus en plus importante au CES chaque année. Et cette année, Ford a profité de l’évènement de Las Vegas pour annoncer sa feuille de route concernant ses prochains véhicules hybrides, autonomes ou électriques.

La Ford Mustang 2017
La Ford Mustang 2017

L’annonce la plus marquante de la conférence de presse de Ford est sans conteste celle concernant sa gamme Mustang. Le constructeur américain prévoit ainsi de commercialiser avant 2020 une Mustang hybride. Cette dernière sera toujours équipée d’un moteur V8, mais il sera associé à un moteur électrique lorsque le moteur thermique tournera à bas régime. Cette future Ford Mustang disposera probablement du même design que les autres Mustang de 2020 et sera fabriquée directement aux États-Unis, dans l’usine de Flat Rock Plant.

Plus de véhicules hybrides pour les 5 prochaines années

Ford a également détaillé sa feuille de route concernant l’électrification de ses différentes gammes de véhicules. Dans les cinq prochaines années, Ford espère ainsi lancer pas moins de 13 véhicules hybrides ou électriques. Outre la Mustang, cela concernera également des utilitaires ainsi que des SUV, comme le F-150. Un SUV entièrement électrique sera également lancé durant l’année 2020 — aux États-Unis, mais aussi en Europe. Ford prévoit déjà qu’il sera capable de rouler 300 miles (environ 482 km) avant d’être rechargé.

Et une flotte de véhicules autonomes pour 2021

Dernier point de cette feuille de route, en 2021 Ford lancera « un grand nombre de véhicules autonomes conçus pour les transports publics ou le covoiturage ». La marque américaine ne précise pas la nature de ces véhicules, mais indique qu’il s’agira de voitures hybrides. Il est probable qu’il s’agisse de van ou de berlines spacieuses.

Afin de soutenir ces projets, Ford a annoncé qu’il allait investir 700 millions de dollars dans son usine américaine de Flat Rock et annuler au passage la construction d’une usine au Mexique (l’effet Trump soulignent déjà les médias américains). Une usine qui sera destinée non seulement à produire des véhicules de luxe et désormais ceux qui seront à la pointe de la technologie.

Source: Source