Samsung a réussi à récupérer 96 % de ses Galaxy Note 7

Smartphone

Par Henri le

Après l’arrêt de la mise en vente du Galaxy Note 7, Samsung a dû lancer une gigantesque procédure de rappel. La firme semble tenir le bon bout.

samsung-galaxy-note-7

Les problèmes d’explosion du Galaxy Note 7 auront fait couler beaucoup d’encre en 2016, mais Samsung devrait progressivement pouvoir passer à autre chose. Même si elle lui a coûté plusieurs milliards d’euros, la procédure de rappel aura été particulièrement efficace au vu du nombre de smartphones récupérés.

Traquer les derniers smartphones défectueux

En effet, le constructeur affirme que 96 % des Galaxy Note 7 ont été retournés. Il ne resterait donc que 4 % d’appareils défectueux dans la nature. Les retours continuent de se multiplier puisqu’ils étaient estimés à 80 % en décembre dernier.

Le coréen explique que le succès de la procédure est dû aux mesures particulièrement « agressives » employées pour restreindre l’utilisation des smartphones en question.

« Les mesures agressives mises en place pour limiter la capacité des téléphones restants à fonctionner comme des appareils mobiles »

160902121639-samsung-galaxy-note-7-fire-front-780x439

Restrictions d’utilisation

Il faut dire que Samsung n’y est pas allé de main morte en sortant une mise à jour empêchant les Note 7 d’être rechargées au-delà des 30 %. Autant dire qu’il est extrêmement difficile de les utiliser, quand bien même il serait fonctionnel.

_91747845_samsungbatteryfire

La campagne d’échange et de remboursement menée en parallèle a bien évidemment accéléré les choses. Il ne reste donc que quelques dizaines de milliers d’appareils dans la nature. Mais le coréen arrivera-t-il à les attraper tous ?