4L Trophy : des dons et du sable

Evénement

Par Gregori Pujol le

Après une nuit à Boulajoul, les équipages du Raid 4L Trophy 2017 ont repris la route lundi en direction du bivouac de Merzouga, installé au pied...

Après une nuit à Boulajoul, les équipages du Raid 4L Trophy 2017 ont repris la route lundi en direction du bivouac de Merzouga, installé au pied des magnifiques dunes de l’Erg Chebbi. Une journée marquée à la fois par l’ouverture de la compétition et la découverte de la piste lors d’une spéciale d’une cinquantaine de kilomètres, et par la traditionnelle cérémonie de remise des dons, temps fort solidaire du raid.

Lundi matin, les équipages sont donc repartis dynamisés par des envies de grand sud. Ils ont longé la vallée du Ziz, ses gorges et ses oasis verdoyantes. Ils ont franchi un ultime col avant d’entamer la descente vers le désert. Les kilomètres ont défilé en même temps que le thermomètre retrouvait des couleurs. L’Atlas s’est effacé pour céder sa place à l’immensité du désert. Et au détour d’un virage, ils ont bifurqué vers la piste.

Temps fort solidaire du raid ce lundi avec la cérémonie de remises des dons, orchestrée par l’association « Enfants du désert ». Un moment de rencontre inoubliable avec les enfants du grand sud marocain. Pour cette 20e édition, les Trophistes ont donné comme jamais.

Chaque année, ce sont ainsi 20 000 enfants qui bénéficient des fournitures scolaires et paramédicales acheminées par les Trophistes. Sur place, l’association « Enfants du désert » organise ensuite la répartition des tonnes de matériel récoltées, en partenariat avec de nombreuses structures locales. L’action d’« Enfants du désert » ne se limite pas au seul temps du raid, et se prolonge tout au long de l’année. En plus de ces fournitures, les équipages collectent également des dons. Cette année, le total des dons remis à l’association « Enfants du désert », partenaire du raid depuis onze ans, s’élève 42 900 euros. Du jamais vu dans l’histoire du raid.

Mardi, pour le deuxième jour de compétition, les équipages étaient divisés en deux groupes qui ont évolué sur deux boucles distinctes, et notamment celle nommée « Erg Chebbi », la boucle des bacs de sable… Le road-book indiquait 104km au programme de cette étape, du nom des montagnes de sables qui bordent le bivouac. Un tracé au cœur de paysages somptueux, ponctué de ces passages qu’affectionnent les Trophistes. Les bacs de sable. Ils ont bâti la légende du 4L. Le sable, on l’attend. On espère en déjouer les pièges. Mais on s’y « tanke » presque à tous les coups. Ce mardi, ils se sont enchainés. Plus des oueds, ces lits d’anciennes rivières devenus… rivières de sable. Commence alors le grand bal de l’entraide. Autant dire qu’il y a eu du sport.

> Pour suivre la cours en direct c’est ici !