Les développeurs de Rocket League s’interrogent sur la possibilité d’une version Switch

Général

Par Corentin le

L’un des jeux multijoueurs les plus populaires de ces deux dernières années pourrait-il arriver sur la nouvelle console de Nintendo ? Ce qui est sûr, c’est que Psyonix n’exclut pas l’hypothèse de l’arrivée de Rocket League sur Switch.

Depuis sa sortie durant l’été 2015, Rocket League a bénéficié d’une vraie ferveur populaire. Le titre est toujours aussi joué et le contenu supplémentaire afflue de manière régulière pour maintenir la flamme allumée. D’abord disponible sur PS4 et PC, le jeu est arrivé l’année dernière sur Xbox One.

Mais quid de la petite dernière de Nintendo ? Si rien n’est pour le moment acté, le vice-président du studio Psyonix, Jeremy Dunham, affirme à nos confrères d’IGN que cette possibilité est en cours d’évaluation.

« Tout comme les autres plateformes, nous les envisageons. Nous regardons quelles seraient les conditions techniques. Nous regardons également s’il y a une vraie demande de la communauté. Nous regardons comment ça pourrait bénéficier à la communauté dans son ensemble. Voilà, on est toujours dans cette phase d’évaluation. Il est encore bien trop tôt pour dire que ça n’arrivera pas, mais aussi bien trop tôt pour dire que ça arrivera. »

La communauté avant tout

Dunham estime que la pierre angulaire de leur décision sera la communauté, l’idée étant de savoir si, oui ou non, il y a une véritable demande pour une version Switch de Rocket League.

« Je pense que nous avons montré que nous sommes une entreprise soucieuse de sa communauté. La première chose que nous faisons, c’est voir quel impact cela peut avoir, qui peut en avoir besoin, qui le veut… On part d’abord de ça. Heureusement, la plateforme est sortie depuis seulement un mois, il nous reste donc plein de temps pour voir comment elle se porte et voir ce que veut notre communauté. »

On peut comprendre cette position quant à une version Switch. Après tout, le succès de Rocket League s’explique notamment par un excellent bouche-à-oreille enclenché par une sortie gratuite sur le PS Plus particulièrement efficace. Plus tôt dans le mois, Psyonix se targuait du fait que Rocket League s’était vendu à plus de 10,5 millions d’exemplaires. Reste à savoir quel serait l’intérêt d’une sortie Switch du point de vue du joueur. Il faut bien admettre que la plateforme serait particulièrement adaptée à un multijoueur local sans fil.