Le projet collaboratif Earth 2050 propose de visiter les grandes villes du monde en 2050 depuis son navigateur

Général

Par Fabio le

Chapeauté par Kaspersky, et imaginé pour le 20ème anniversaire de la société spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information, le projet collaboratif Earth 2050 veut donner à ses visiteurs un aperçu de ce que seront les grandes villes du monde dans un peu plus de trente années.

Un appartement à Washington

Tout se passe depuis ce globe interactif, que vous pouvez choisir de faire tourner avec votre souris. Vous pouvez ensuite cliquer sur certains boutons sur le globe, qui représentent autant de villes et accéder en 3D, comme sur Google Street View, à ce qui pourrait être la ville choisie en 2050. Si vous avez créé un compte sur la page du projet, vous pouvez même voter « la qualité » de la prédiction, et soumettre votre vision toute personnelle de l’avenir (sous réserve que les organisateurs l’acceptent).

Barcelone, en 2050

À quand la France et ses Velib’ volants ?

Pour l’heure, personne n’a encore imaginé ce que sera Paris, ou une autre ville françaises. En Europe, vous pouvez néanmoins aller faire un tour du côté de Barcelone (voir ci-dessus). La vision de New York est assez dingue, également, ainsi que celle de Shanghai (voir ci-dessous), avec ses couleurs flashy et ses géants gratte-ciels .

Vous trouverez également un certain nombre de points sur la carte sans assets visuels, mais qui expliquent comment seront résolus un certain nombre de problématiques d’aujourd’hui (migration des populations, énergie, disparition des espèces animales, etc.).

Pour l’heure, le projet reste encore vide, mais gageons qu’Internet et sa méta-puissance légendaire (voir Place sur Reddit, au début du mois) saura en faire bon usage.

Le site de Earth 2050

Source: Source