La Malaysia Airlines localise ses avions avec des satellites

Espace

Par Olivier le

La Malaysia Airlines sera la première compagnie aérienne à intégrer un nouveau service de tracking par satellites qui permettra de localiser ses avions en temps réel. Y compris « au delà des océans, des régions polaires et des lieux les plus reculés ».

Ce système de localisation par satellite est géré par trois entreprises : Aireon, SITAONAIR et FlightAware. Elles exploitent une flotte composée de 72 satellites qui appartiennent à l’opérateur Iridium, qui les utilisent de son côté pour commercialiser des accès cellulaires dans n’importe quel coin du monde.

Les avions de la Malaysia Airlines seront localisés avec un système de surveillance standard de l’industrie connu sous le nom ADS-B (« automatic dependent surveillance – broadcast ») qui habituellement s’appuit sur des bornes placées sur le plancher des vaches. En utilisant des satellites, les données seront plus précises, notamment dans les régions difficiles d’accès.

Où est passé MH370 ?

Selon Izham Ismail, capitaine de la Malaysia Airlines, la localisation globale en temps réel des avions a « longtemps été un des objectifs de la communauté aérienne ». La compagnie sera donc la première à utiliser ce système, et ce n’est pas un hasard. Le crash du vol MH370, qui a provoqué la disparition de 239 personnes, est encore dans toutes les mémoires.

Malgré des recherches intensives, il est encore impossible de dire avec précision où cet avion s’est abimé. La technologie de tracking par satellites aurait-elle pu aider les enquêteurs à retrouver la trace du vol ? Ce n’est pas certain : les transmetteurs du MH370 ont cessé de communiquer avec les balises au sol sans qu’on sache s’il s’agit d’un bug ou d’une manœuvre intentionnelle. En l’absence de signal envoyé par l’avion, que ce soit avec des bornes terrestres ou des satellites, il aurait été impossible de localiser l’avion.

Source: Source