Le rover d’Alien Covenant ira ensuite sur la Lune (pour de vrai)

Cinéma

Par Pierre le

Le Lunar Quattro est un rover fabriqué par Audi en partenariat avec une start-up allemande nommée Part-Time Scientists (scientifiques à temps partiels, nom très drôle, au passage). Un rover conçu pour aller sur la Lune et pensé pour résister aux conditions difficiles de notre satellite. Mais avant d’entamer sa carrière spatiale, le rover va faire un petit tour à Hollywood.

La carrière Hollywoodienne avant la carrière spatiale

En effet, le rover peut être aperçu dans un prologue du film Alien Covenant, un prologue qui est en réalité une publicité pour le constructeur d’Ingolstadt. Un prologue où nous pouvons voir le rover déambuler dans les coursives du Covenant, le vaisseau du film de Ridley Scott.

Le Lunar Quattro se cache donc bien dans les entrailles du vaisseau. Le verra-t-on dans le film ? Ce n’est pas impossible. Mais le rover ne pourra pas profiter de sa gloire terrienne très longtemps. En effet, il sera, dans les prochains mois, envoyé sur la Lune à des fins d’exploration scientifique.

Son point fort ? Sa caméra à 360 degrés qui permettra de prendre les clichés encore jamais vus sur le sol gris de notre Lune bien aimée.

Pour rappel, Alien Covenant sortira le 10 mai prochain. Le film se veut une suite à Prometheus ainsi qu’une préquelle au tout premier Alien sorti en 1979.

9 réponses à “Le rover d’Alien Covenant ira ensuite sur la Lune (pour de vrai)”

  1. J’espère bien qu’on ne le verra pas dans le film… surtout si c’est pour voir en gros plan les quatre anneaux…

  2. Est-ce du placement de produit? Oui, celui-ci est-il putassier? Bof. Il sert le propos du film, et on a pas un gros plan sur le logo, le rover est cohérent avec le film et il pourrait tout autant exister sans les anneaux.Mais sauf que la il existe vraiment et servira dans une vrai mission lunaire! On est loin des voitures de I Robot par exemple…

    Au dela du fait que ça apporte pas mal de rallonge à la prod, le placement de produit garantie la liaison entre notre univers et celui du film.

    Pis bon, c’est pas comme si c’était comme ça depuis le début du cinéma.

    • Oui mais je parle du cas spécifique à Alien.
      Je ne veux pas de liaison entre l’univers Alien et notre réalité.
      Même si c’est un robot qui est utilisé dans notre réalité c’est d’autant moins logique de le voir dans un film futuriste.
      I robot se passe dans un futur “proche”, un futur ou il est logique de trouver des voiture Audi et des Converse au pied de Will Smith.

      J’ai rien contre le placement produit. Mais là c’est injustifé. A mon avis.

  3. Décidément, outre les bande annonces qui ne me rassurent pas des masses, je trouve qu’il y a bien trop de communication pour tenter de nous vendre le film.
    Sera-t-il donc aussi mauvais que Prometheus qu’ils communiquent autant pour essayer de nous donner envie (aussi maladroitement) d’aller le voir ?

    • Malheureusement, j’en ai bien peur … Aprés ProuTémémheus, Alien Inconvenant … Pourvu que les Aliens les aient tous ce coup-ci !

  4. A quel titre ce Lunar Quattro se trouvera-t-il dans les cales du “Covenant” ?… Comme pièce de musée de l’Exploration spatiale du début du XXI° siècle ( rover descendant direct des Astromobiles soviétiques du programme “Lunokhod” ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *