Il pirate la saison 5 d’Orange is the New Black et entend faire chanter Netflix et d’autres studios

Sur le web

Par Elodie le

Attendue le 9 juin prochain sur Netflix, la 5e saison d’Orange Is The New Black est déjà disponible en ligne. Le résultat d’un chantage qui n’a pas porté ses fruits, mais qui menace désormais d’autres séries encore inédites.

capture d’écran – Netflix

Comme un gout de déjà vu ! Pas encore sortie et déjà leaké : les 10 épisodes de la saison 5 d’Orange Is The New Black, sont d’ores et déjà disponible en ligne, sur les sites de téléchargement illégal.

[Attention spoiler] Pour ceux qui s’en souviennent, nous avions laissé les codétenues de Piper particulièrement sous le choc et remontées après la mort injuste de Poussey. Refusant de charger le jeune Bayley, Caputo attribue la mort de la détenue à un système carcéral à bout de souffle, ce qui déclenche un début de mutinerie au sein de la prison. La dernière scène voit Daya retourner l’arme du surveillant Humphrey contre lui. [Fin du spoiler]

Orange is the New Black saison 5 est disponible aussi bien en streaming…

…qu’au téléchargement (torrent)

Le suspens était donc à son comble, et Netflix pouvait tabler sur un démarrage en fanfare. Comment une telle mésaventure a bien pu se produire ?

Leaké un mois avant sa sortie sur Netflix

Netflix est la récente victime d’une tentative de chantage d’un pirate ou d’un groupe de hackers répondant au nom de The Dark Overlord (TDO). Celui-ci a profité d’une vulnérabilité de Larson Studios – entreprise de post production audio souvent employée par les studios de télévision – pour siphonner ses systèmes. The Dark Overlord réclamait 50 bitcoins, soit environ 66 000 euros selon le cours actuel, avant de diffuser le contenu piraté. Las, Netflix a refusé le chantage et le groupe a mis ses menaces à exécution.

The Dark Overlord n’entend pas s’arrêter là et assure détenir d’autres contenus : six films (comme Win it all, actuellement disponible sur Netflix), 28 séries télévisées (dont New Girl, OITNB, Superhuman), un programme inédit pour YouTube Red (Liza Koshy Special) et un court métrage (Hum).

Mais il n’est pas précisé s’il s’agit de contenus inédits et/ou de séries dans leur intégralité, précise DataBreaches, qui a été contacté directement par le(s) pirate(s) dès décembre 2016.

D’autres studios de télévisions sont menacés

D’ailleurs, pour prouver ses dires, The Dark Overlord a fourni des éléments probants sur la nouvelle saison d’Orange Is The New Black, xXx Reactivated, le dernier opus de la franchise sorti en janvier dernier, ou encore la saison 1 de Bill Nye sauve le monde (sorti le 21 avril) au site internet, ainsi qu’une copie du contrat supposément passé entre TDO et Larson Studios, qui aurait consenti à s’acquitter de la somme, avant de couper tout contact. Ils se sont alors tourné vers Netflix, avec moins de succès.

Les chaines ABC, CBS, NBC, E !, IFC, National Geographic ou Fox seraient également menacées.

« Qui est le prochain ? FOX, IFC, NAT GEO et ABC. Oh, nous allons nous amuser. Nous ne jouons plus ».

Du côté de Netflix, l’affaire est désormais entre les mains de la justice.

« Nous sommes au courant de la situation. Un fournisseur de production utilisé par plusieurs grands studios de télévision a vu sa sécurité compromise et les autorités compétentes sont impliquées ».

Source: Source