Le YotaPhone avec ses deux écrans AMOLED et E-Ink de retour cette année

Smartphone

Par Olivier le

Yota Devices persiste et signe. Le constructeur russe, à qui l’on doit le YotaPhone 2, va offrir à ce smartphone étonnant un successeur.

Le YotaPhone 3 reprendra dans les grandes lignes le concept original du produit. À savoir la présence de deux écrans de part et d’autre du boîtier du smartphone ! D’un côté, l’utilisateur aura droit à un écran AMOLED classique, de l’autre il s’agira d’un écran E-Ink tactile.

Quel intérêt d’avoir ces deux technologies l’une derrière l’autre ? C’est simple : non seulement il est plus agréable de lire du texte sur un écran E-Ink, mais surtout ce type de dalles consomme très peu. Plutôt que d’avoir un smartphone qu’il faut recharger tous les jours, on peut espérer que le YotaPhone 3 sera capable de tenir plusieurs jours d’affilée.

Deux écrans, deux ambiances

Yota Devices a indiqué que ce nouveau modèle sortirait cet automne en Russie et en Chine, dans des capacités de 64 et 128 Go et à des prix compris entre 350 et 450 $. Malheureusement, pour le reste c’est très flou. Le constructeur n’a donné aucun détail technique supplémentaire. Notamment la plateforme sur laquelle ce smartphone fonctionnera.

Aux dernières nouvelles, c’est à dire en juillet 2015, on avait laissé Yota Devices avec la volonté de passer d’Android à Sailfish OS, après avoir envisagé Tizen. Mais depuis, les nouvelles ont été rares.

Le YotaPhone 2, sorti en 2015, intégrait un Snapdragon 801, 2 Go de RAM, 32 Go de stockage, un appareil photo de 8 mégapixels et un écran AMOLED de 5 pouces 1080p d’un côté, et de 4,7 pouces pour l’écran E-Ink de l’autre.

Source: Source