La Corée du Nord suspectée d’avoir dérobé 235 Go de données ultra-sensibles à la Corée du Sud

Sur le web

Par Pierre le

Les tensions entre la Corée du Nord et la Corée du Sud sont plus vives que jamais et ce n’est pas cette nouvelle annonce qui va calmer le jeu. En effet, le parti démocrate de la Corée du Sud a affirmé que le Nord lui a volé des centaines de Go de données.

« … et là, vous cliquez sur télécharger »

Une attaque de grande ampleur

Le journal coréen Chosun indique en effet, en citant le parti démocrate au pouvoir, que la Corée du Nord a mené une vaste opération de piratage d’août à septembre dernier. Une opération qui a permis au Nord de voler 235 Go de données dans l’intranet du Sud.

Chosun précise que ce sont des documents ultra-sensibles qui ont été dérobés, comme par exemple le plan 5015, qui précise la marche à suivre en cas de guerre entre la Corée du Nord, la Corée du Sud et les Etats-Unis. Un plan qui dévoile, entre autres, l’intention d’assassiner Kim Jong Un en cas de conflit, les divisions utilisées, la position des infrastructures…

Le plus inquiétant dans tout cela, c’est qu’encore 80 % des documents dérobés n’ont pas encore été authentifiés, ce qui signifie que la Corée du Nord pourrait posséder des fichiers autrement plus sensibles. Une opération réussie pour le Nord, mais dramatique pour le Sud qui voit les hackers d’en face entrer et sortir de son intranet comme dans un moulin. Les Etats-Unis n’ont pas confirmé le piratage mais ont réaffirmé leur confiance dans le système informatique sud-coréen.

Source: Source