iPhone X : Si vous avez des proches fouineurs, vous devriez éviter d’utiliser le Face ID

Smartphone

Par M. Excuisite le

Le site Lifehacker met en garde les possesseurs d’iPhone X. Le système de reconnaissance faciale Face ID a encore du mal à différencier le visage de l’utilisateur de celui des membres de sa famille. Il peut donc être déjoué par des proches un brin curieux.

L’un des points forts mis en avant par Apple pour écouler ses iPhone X par palette entière est la sécurité du terminal. La firme de Cupertino s’est détournée de son capteur d’empreintes Touch ID, au profit du Face ID, système de reconnaissance faciale en 3D. Présentée comme plus sûre, la batterie de capteurs qui sert à identifier le visage de l’utilisateur et ainsi déverrouiller le téléphone n’est pour autant pas infaillible.

Nos meilleurs ennemis

Ainsi, comme le souligne le site américain Lifehacker, le Face ID rencontre encore quelques difficultés lorsqu’il s’agit de différencier votre visage de celui de l’un de vos proches. Et ce, qu’il s’agisse de votre frère / soeur ou de vos enfants.

Au début du mois dernier, Mashable éprouvait le Face ID en demandant à des couples de jumeaux monozygotes de tester la reconnaissance faciale de l’iPhone X. Comme on pouvait s’y attendre, l’appareil n’est pas parvenu à différencier les jumeaux.

Mais tout le monde n’a pas un frère jumeau ou une soeur jumelle nous direz-vous. Plusieurs vidéos YouTube, postées depuis la sortie du téléphone le 3 novembre dernier, montrent des frères capables de tromper le Face ID du smartphone des autres, et ce qu’ils soient tous les deux adultes ou que l’un d’entre eux soit enfant.

Les jeunes pousses, puisqu’on en parle, peuvent également déverrouiller le téléphone de leurs parents. On en veut pour preuve cette vidéo d’un enfant capable de berner le Face ID de l’iPhone de sa mère.

Apple s’est fendu d’un communiqué pour expliquer qu’en dessous de 13 ans, les traits du visage d’un enfant ne sont pas tous développés. L’entreprise de Tim Cook a précisé que les utilisateurs de moins de 13 ans ne devraient pas s’appuyer sur le Face ID pour sécuriser leurs iPhone.

Histoire que vous ne tombiez pas dans la paranoïa dès que vous croisez un membre de votre famille, surtout à l’approche des fêtes de fin d’année, sachez que Face ID s’améliore avec le temps. Plus vous l’utilisez, moins vos proches pourront le contourner. Mais quoi qu’il en soit, si vous avez des informations que vous voulez garder secrètes, on vous conseille de mettre un bon vieux mot de passe pour rester serein lors du repas de Noël.

14 réponses à “iPhone X : Si vous avez des proches fouineurs, vous devriez éviter d’utiliser le Face ID”

  1. L’utilisation du terme “proche” au lieu de “membre de votre famille” ou “cousin” me parait carrément abusive.

    • Ça fait surtout plus court, mais ça englobe malgré tout pas mal de monde pour que ça soit inquiétant sans qu’il soit nécessaire de pinailler dessus…

      De plus, ça fait déjà pas mal de temps que je le dis et que je le répète et il n’y a que les fatboys paumés/pommés pour continuer à appliquer la politique de l’autruche… 😉

      • ben aucun proche n a encore trompé la bestiole sans l’apprentissage donc la politique de l’autruche c’est plutot ceux qui se persuadent du contraire sans lire les articles ocmplets analysant le problème…

        • Tiens une autruche qui vient tout juste de sortir du trou très profond qu’il a lui-même creusé… lol

          C’est pas bien d’inventer des processus qui n’ont jamais été décrit !

  2. C’est lié au mode de fonctionnement de face id (scan de la structure du visage), et c’est donc très difficile, voir presque impossible d’améliorer la chose.
    Le capteur d’empreintes digitales était et reste une alternative beaucoup plus fiable et sécurisée.

    • ben non quand tu dors on ouvre ton tel avec ton doigt 🙂 c est plus simple que de tromper le face id qui necessite un apprentissage préalable

      • pendant que tu dors c’est encore plus simple avec face id, on te met l’appareil en face de la tronche sans même te toucher et hop le tour est joué.

  3. Tous ces articles sur la faiblesse du Face ID oublient toujours un détails qui n’en est pas un. Le processeur d’Intelligence Artificiel qui est présent dans l’iPhone X travaille à chaque scan du visage du propriétaire, pour affiner les futurs scans. Donc c’est sur que d’initialiser le Face ID, puis le mettre en déroute n’est pas très ardu… J’aimerai des tests qui prennent ce fait en compte.

  4. en fait c est biaisé.

    Dans le cas de l’enfant , l article omet de dire que ce dernier “validait” par le mot de passe chaque évolution du face id. Sans cette validation, le face id ne le reconnaitrait pas. En clair il a utilisé l’apprentissage du face id pour qu’il reconnaisse les deux visages. Mais cela impose de connaitre le mot de passe nécessaire a cela.

    Il en est de même pour les jumeaux, la méthode a été d’utiliser l’apprentissage successif en échangeant les visages. Dans ce cas, la face id a appris a reconnaitre les deux visages (en fait une interpolation des deux visages).
    Mais cela ne marche pas si l’on prend la bestiole et qu’on essaye de la berner.

    Dans tous les cas, il y a eu apprentissage d’abord… Pour le moment le face id n’ a été hacké que par un masque sophistiqué pas a la portée de n’importe qui…

    bref si vous laissez la bestiole a votre famille, ne communiquez pas le mot de passe permettant l’apprentissage 🙂

    • “Dans ce cas, la face id a appris a reconnaitre les deux visages (en fait une interpolation des deux visages).” En gros, tu admets que ce système accepte des compromis de ressemblance assez large pour conduire à cette “interpolation”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *