Logan Paul, youtubeur à la recherche du pardon

Sur le web

Par Mathieu le

Peut-être ne connaissez-vous pas Logan Paul. À 22 ans, l’américain est l’une des grandes stars de YouTube et compte plus de 15 millions d’abonnés sur le site de vidéos en ligne. Sur sa page Facebook, c’est plus de 16 millions de personnes qui suivent ses publications, souvent tournées autour des sujets populaires du moment. Le youtubeur est un peu le stéréotype du jeune américain à qui tout réussi : il est beau garçon, musclé, un sourire accrocheur et une coupe de cheveux digne des meilleurs surfeurs de la côte Est. Forcément, comme tous ceux à qui la vie réussie, il suscite les jalousies. Et quand c’est le cas, il est préférable de ne pas commettre d’erreur. Or, le 31 décembre, Logan Paul a commis ce qui sera très certainement la pire bourde de sa vie.

Virgin Suicides

Il souhaitait terminer 2017 en beauté. 2018 ressemble désormais à un cauchemar. En posant une vidéo intitulée « On a trouvé un corps dans la forêt des suicidés au Japon… » le YouTubeur américain pensait certainement enchaîner, une fois encore, les millions de visionnages en un rien de temps. Le problème ? La vidéo a choqué le monde entier, si bien qu’elle a été rapidement retirée de la plateforme de vidéos. Il faut dire que son contenu était simplement honteux. On pouvait voir Logan Paul, ainsi que plusieurs amis, se rendre dans la forêt japonaise Aokigahara, tristement réputée pour être un lieu où de nombreuses personnes viennent se suicider. Et ça, Logan Paul, et quelques-uns de ses amis, le savaient. Ainsi, au bout de plusieurs minutes, le jeune américain, qui portait un chapeau Toy Story pour l’occasion et déambulait dans la forêt très certainement à la recherche d’images piquantes, se retrouve face à un cadavre. « Yo, t’es vivant ? », « Est-ce que tu es parmi nous ? », « Beaucoup de choses se passent dans ma tête, c’est la première fois que je vois ça », « Ses mains sont violettes, il a dû faire ça ce matin. » Voilà le genre de phrases que l’on entendra par la suite. Car oui, c’est bien face à un homme pendu que le youtubeur se retrouve. Et plutôt que de laisser le corps en paix (et d’appeler les secours), Logan Paul a préféré tout filmer et poster ensuite les extraits en ligne, en prenant soin de cacher le visage du défunt japonais.

En l’espace de quelques heures, la vidéo atteint des sommets de visionnages, car l’Homme se passionne pour le voyeurisme. Le fait est que les réactions sont différentes de ce que l’américain à droit d’habitude. Certaines stars comme Aaron Paul ou Sophie Turner n’hésitent pas à invectiver le youtubeur, pointant ainsi l’énorme erreur qu’il vient de commettre.

Comment oses-tu ? Tu me dégoûtes. Je n’en reviens pas que tant de jeunes t’admirent. J’espère que cette vidéo va les réveiller. Tu n’es qu’une merde. Le suicide n’est pas une blague. Va brûler en enfer.

Logan Paul, tu es un idiot. Tu ne fais pas de la prévention. Tu te moques. Je n’arrive pas à croire à quel point tes «excuses» sont élogieuses envers toi-même. Tu ne mérites pas le succès (les vues) que tu as. Je prie Dieu pour que jamais tu n’aies à vivre ce qu’a pu vivre cet homme.

So Sorry

Face à des centaines de milliers de remarques, Logan Paul supprime la vidéo et s’excuse, une première fois, via une « lettre » publiée sur Twitter notamment :

On peut ainsi lire : « Je n’ai pas fait ça pour les vues. Je les ai déjà. Je l’ai fait car je pensais que cette vidéo aurait une retombée positive sur internet. (..) Il est facile de comprendre qu’on peut déraper parfois, sans vraiment en évaluer les conséquences. (…) Pour la première fois de ma vie, je peux dire que j’ai mal géré mon pouvoir. Cela ne se reproduira plus. »

Malheureusement, cela ne suffit pas à faire retomber les nombreuses contestations de fans et nouveaux venus qui ne comprennent pas pourquoi un homme aussi populaire a pu aller aussi loin. Le youtubeur s’est alors empressé, hier soir, de publier une vidéo d’excuses, nommée « So Sorry » qui culmine déjà à presque 13 millions de vues. Et si ses paroles ont le mérite d’être entendues, c’est le fait qu’il ait « monétisé » cette vidéo qui dérange, une fois encore.

Devant la polémique créée par cette séquence que tout le monde pouvait voir, mineurs ou non, YouTube a fini par réagir.

Le communiqué indique ainsi : « Nos sentiments vont à la famille de la personne qui apparaît dans la vidéo. YouTube interdit tout contenu violent ou sanglant affiché d’une manière choquante, sensationnelle ou irrespectueuse. Une vidéo choquante peut seulement rester en ligne si elle fait partie d’un documentaire ou est réservée à un public majeur. Nous travaillons avec des groupes de sécurité tel que National Suicide Prevention Lifeline afin de fournir des ressources éducatives » est-il notamment écrit.